SOS Saint Joseph

SOS Saint Joseph

chapelles vivantes - année 2019 - hommage aux 13 militaires français morts au Mali

Hommage et prière

 

 

Nous associons à cet hommage, les 3 secouristes français morts également en hélicoptère cette nuit, lors d'une opération de sauvetage dans le Var. Portons-les dans notre prière !

 

- Jean Garat, pilote de la Sécurité Civile

- Michel Escalin, mécanicien opérateur de bord

- Norbert Savornin, Sapeur Pompier

 

Pour 13 soldats Français – six officiers, six sous-officiers et un caporal chef morts lundi soir au Mali, dans l’accident de leurs deux hélicoptères, lors d’une opération de combat contre des djihadistes :

 

  • Le capitaine Nicolas MÉGARD, du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
  • Le capitaine Benjamin GIREUD du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
  • Le capitaine Clément FRISONROCHE du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
  • Le lieutenant Alex MORISSE du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
  • Le lieutenant Pierre BOCKEL du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
  • L’adjudant-chef Julien CARETTE du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
  • Le brigadier-chef Romain SALLES DE SAINT PAUL du 5e Régiment d’hélicoptères de combat de Pau
  • Le capitaine Romain CHOMEL DE JARNIEU du 4e Régiment de chasseurs de Gap
  • Le maréchal des logis-chef Alexandre PROTIN du 4e Régiment de chasseurs de Gap
  • Le maréchal des logis Antoine SERRE du 4e Régiment de chasseurs de Gap
  • Le maréchal des logis Valentin DUVAL du 4e Régiment de chasseurs de Gap.
  • Le maréchal des logis-chef Jérémy LEUSIE du 93e Régiment d’artillerie de montagne de Varces
  • Le sergent-chef Andreï JOUK du 2e Régiment étranger de génie de Saint-Christol

 

Requiescant in pace !

 

Une immense chaîne de prière s'est élevée vers le Ciel pour ces 13 soldats Français morts au combat et pour leurs familles et amis. Le soir-même par exemple, un jeune prêtre tout juste ordonné, du même âge que ces militaires, disait la Messe en l'honneur du Précieux Sang de Jésus, à leur intention à l'église de la Sainte Famille à Draguignan. Vêtu de sa chasuble rouge et or, il mentionna chacun des noms des 13 victimes, au début de la messe ainsi qu'au memento des défunts. Trois points particuliers m'ont marquée dans cette liturgie recueillie :

- cette messe de semaine était animée par des étudiants qui chantaient à merveille, mettant du baume sur nos âmes.

- le célébrant a uni le sang versé des soldats au Sang Précieux de Jésus versé pour le salut du monde.

- il a ensuite prononcé une prière sacerdotale pour que le Sang de Jésus en son Saint Sacrement, soit déversé sur nos blessures pour les guérir, en particulier sur les blessures insondables des familles, les blessures des militaires français et celles du monde entier. La grâce d'une telle prière est concrète : elle permet d'une part à la souffrance de se déployer vers une issue de vie aussi ténue soit-elle, et elle permet d'autre part d'être soulagé de certaines épreuves qui pourraient s'ajouter à la souffrance endurée. La messe s'est poursuivie ensuite par une veillée de prière pour les malades.

En même temps, démarrait une messe à l'église des Minimes, dans un quartier voisin, messe de Requiem pour les soldats, suivie d'une heure d'adoration.

Soyons assurés que notre Père Céleste écoute nos prières et nos supplications !

 

 

Soyons assurés que le Cœur Immaculé de Marie notre Mère est notre Arche de Noé, Refuge des pécheurs, dans ce déchainement de souffrance ! La neuvaine à l'Immaculée Conception démarre samedi 30 novembre. Confions-lui nos intentions pour ces jeunes soldats et secouristes civils, et pour leurs proches :  Forum

Notre Mère nous comprend car elle est passée par une douleur semblable au moment où son Fils Jésus en pleine force de sa jeunesse, fut tué. Elle priait en silence, se remémorant peut-être son cri 21 ans plus tôt à Dieu son enfant : "Pourquoi nous as-tu fait cela ?" ( Luc 2-48). Le pourquoi de Marie à Dieu rejoint tous nos pourquois. Le sien est angoissé certes, mais sans aucune révolte.

La réponse de Dieu fut sans appel, souveraine : "Ne saviez-vous pas que Je dois être dans la maison de mon Père ?" (Luc 2-49) Cette Parole de Vie, Marie et Joseph ne la comprirent pas sur le moment mais ils firent confiance. A l'Heure de la Passion, elle prit tout son sens et dut soutenir la Vierge Mère dans son deuil ; son Fils le Seigneur Jésus, Dieu et homme, avait rejoint la maison de son Père au Ciel, mission accomplie ! A la suite de Marie Reine de l'Espérance dans l'épreuve, faisons confiance au Père Eternel, en particulier dans ces situations qui nous affligent ! Il est le Maître de la Vie ; ses desseins dépassent notre compréhension humaine pour s'inscrire infailliblement dans son Plan de Salut.

 

Anne-Joséphine.

 

  

 Poème "Pour que vive la France" écrit en 2014 par l'un des 13 soldats morts au Mali

 

 

 

Quels évènements tragiques marquent le début de cette période de l’Avent. Aussi, réservons-nous un temps de prière pour ces treize militaires décédés au Mali le 25 novembre 2019 et pour ces 3 secouristes décédés dans le Var le 2 décembre 2019, lors de notre « Chapelle vivante » de ce mois.

 

Edith Stein, dans ses écrits[1] s’exprimait ainsi : « Les mystères du christianisme forment un tout indivisible. Si l’on se plonge dans l’un, on est conduit à tous les autres. C’est ainsi que le chemin qui commence à Bethléem mène immanquablement au Golgotha, de la crèche à la croix ».

Par un amour fou et incompréhensible pour nous, les humains, Dieu, à travers son Fils Jésus-Christ a permis la réconciliation entre Lui et l’humanité toute entière. Sans rien mériter, nous devenons fils de Dieu par notre baptême, qui nous fait à la fois : roi, prêtre et prophète. C’est en raison de ces vues divines que Jésus-Christ a accepté de venir partager et vivre notre condition humaine et pouvoir ainsi payer le prix fort de notre Salut.

La période de l’Avent qui nous conduit à la naissance du Sauveur du monde nous transfigure déjà vers cette immense espérance : celle de la naissance d’un «Enfant-Dieu» qui nous ouvre le Ciel !

Comme nous le rappelle Edith Stein, il est impossible de séparer l’évènement  de la naissance du Sauveur à sa mort sur la croix, puisque ces deux évènements sont étroitement liés afin d’apporter la victoire sur la mort et nous permettre d’accéder à la vie éternelle.

 

Ces treize hommes ayant versé leur sang pour protéger le monde de grands dangers ont été unis au Précieux Sang du Christ. Si nous sommes assurés que leur sacrifice total a été recueilli dans les cieux et ne restera jamais lettre morte, notre mission, à nous veilleurs, est de les accompagner par la prière pour leur permettre de gagner au plus vite le Ciel… Car  qui est Saint sinon Dieu Lui-même ?!

Gardons pour eux l’immense Espérance, puisque l’Evangile nous précise : « Puis, ayant appelé la foule avec ses disciples, Jésus leur dit :’Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix et qu’il me suive. Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de la bonne nouvelle la sauvera ».  (Marc 8 – 34, 35).

Plongeons-nous dans cette période de l’Avent qui anticipe la Lumière… Appelons l’Enfant-Jésus de tout notre cœur, Lui qui panse les blessures et demeure le Maître de la Vie ! 

 

Venez Divin Messie

 

Venez divin Messie,

Nous rendre espoir et nous sauver ;

Vous êtes notre vie ;

Venez, venez, venez !

 

Ô Fils de Dieu, ne tardez pas ;

Par votre corps donnez la joie

A notre monde en désarroi.

Redites nous encore

De quel amour vous nous aimez.

Tant d’hommes vous ignorent,

Venez, venez, venez !

 

A Bethléem, les cieux chantaient

Que le meilleur de vos bienfaits

C’était le don de votre paix.

Le monde la dédaigne :

Partout les cœurs sont divisés !

Qu’arrive votre règne !

Venez, venez, venez !

 

Vous êtes né pour les pécheurs.

Que votre grâce, Ô Dieu Sauveur,

Dissipe  en nous la nuit, la peur !

Seigneur, que votre enfance

Nous fasse vivre en la clarté.

Soyez la délivrance,

Venez, venez, venez 

Mystères Joyeux avec la Vierge Marie, Immaculée Conception et Edith Stein

1 « Je crois en Dieu », 1 « Notre-Père », 3 « Je vous salue Marie », 1 « Gloire au Père »

 

Premier Mystère Joyeux : l’Annonciation

L’ange Gabriel dit à Marie : « … Tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu concevras dans ton sein et enfanteras un fils, et tu l’appelleras du nom de Jésus… L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te rendra sous son ombre ; c’est pourquoi l’être saint qui naîtra, sera appelé fils de Dieu… »

Marie dit alors : « Je suis la servante du Seigneur ; qu’il m’advienne selon ta parole ! » Et l’ange la quitta. (Luc 1, 30-32  35-36  38)

Ecrits d’Edith Stein

En prenant un corps, le Créateur du genre humain nous offre sa divinité. Dieu s’est fait homme pour que les hommes puissent devenir fils de Dieu. O admirable échange ! C’est pour cette œuvre que le Sauveur est venu dans le monde…

Lorsque la Vierge prononça son « Fiat », le Royaume de Dieu commença sur terre, et elle en fut la première servante. Tous ceux qui, avant ou après la naissance de l’Enfant, se réclamèrent de lui en paroles et e actes, Joseph, Elisabeth et son enfant, et ceux qui se tiennent autour de la crèche, entrèrent, eux aussi, dans le royaume de Dieu.

Ensemble :

Notre-Dame, Immaculée Conception et Edith Stein, intercédez auprès du Père du Ciel afin que nos militaires, policiers, tous nos membres des services de sécurité et de défense de France se laissent submerger par la vague la plus haute : Celle de la Force du Don Trinitaire où tout est feu et amour. Que tous ces hommes et ces femmes restent « petits et humbles », au service de la nation, c’est ainsi qu’ils pourront monter très haut… Que la tristesse ou la monotonie apparente du désert ne les laissent pas s’appesantir.

‘Soldats et forces de l’ordre vous êtes la joie du Christ : ouvrez lui grands vos bras !’

1« Notre Père », 10 « Je vous salue Marie » et 1 « Gloire au Père ».  Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos offenses, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, que les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.

Ô ma joie et mon espérance

 

Ô ma joie et mon espérance

Le Seigneur est mon chant

C’est de Lui que vient le pardon

En Lui j’espère, je ne crains rien (bis)

 

Deuxième Mystère Joyeux : la Visitation

Marie se rendit en hâte… dans une ville de Juda. Elle entra chez Zacharie et salua Elisabeth. Et il advint, dès qu’Elisabeth eut entendu la salutation de Marie, que l’enfant tressaillit dans son sein et Elisabeth fut remplie d’Esprit Saint. Alors elle poussa un grand cri et dit : « Bénie es-tu entre les femmes, et béni le fruit de ton sein !... Oui Bienheureuse celle qui a cru en l’accomplissement de ce qu’il lui a été dit de la part du Seigneur ! » (Luc 1, 39-43  45)

Ecrits d’Edith Stein

Pour le chrétien, il n’y a pas d’étranger; le prochain est toujours celui qui se trouve devant nous et qui a le plus besoin de nous… L’amour du Christ ne connaît pas de limites… Le Christ est venu pour les pécheurs et non pour les justes… Or, qui aime de son amour veut les hommes pour Dieu et non pour lui-même. Tel est d’ailleurs le plus sûr moyen de les posséder pour toujours, car si nous avons confié un homme à la garde de Dieu, nous sommes avec lui, un en Dieu, alors que la soif de posséder conduit souvent – en fait tôt ou tard – à tout perdre. Ceci vaut pour l’âme d’autrui comme pour la nôtre, comme pour tout bien extérieur. Qui veut s’enrichir et conserver le monde, perdra, qui abandonne à Dieu, l’emportera.

Ensemble :

Notre-Dame, Immaculée Conception et Edith Stein, intercédez pour tous nos membres des services de sécurité et de défense de France pour qu’ils ouvrent leur cœur au Christ et puissent réaliser dans leur for intérieur qu’Il est leur meilleur ami. Il se tient à la porte de leur cœur, prêt à écouter tous leurs soupirs et à leur donner la paix et la joie afin qu’ils puissent la transmettre à tous leurs frères d’humanité.

1« Notre Père », 10 « Je vous salue Marie » et 1 « Gloire au Père ».  Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos offenses, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, que les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.

Ubi caritas et amor

Ubi caritas Deus ibi est. (ter)

 

 

Troisième Mystère Joyeux : la Naissance de Jésus

Il y avait dans cette même région des bergers… L’ange leur dit : « Soyez sans crainte… aujourd’hui vous est né un Sauveur, qui est le Christ Seigneur... Vous trouverez un nouveau-né enveloppé de langes et couché dans une crèche. »

Et soudain, se joignit à l’ange une troupe nombreuse de l’armée céleste, qui louait Dieu, en disant : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et sur la terre paix aux hommes objets de sa complaisance ! » (Luc 2, 8  10  11  13  14)

Ecrits d’Edith Stein

Lors de la veillée quand scintille l’arbre de lumière et que s’échangent les cadeaux, le désir inassouvi  d’une autre lumière monte en nous, jusqu’à ce que sonnent les cloches de la messe de minuit et que se renouvelle, sur des autels parés de cierges et de fleurs, le miracle de Noël…

Cette joie de Noël, chacun de nous a pu l’éprouver, mais le ciel et la terre ne sont pas encore unis. Aujourd’hui encore, l’étoile de Bethléem brille dans une nuit profonde…

Ensemble :

Par l’intercession de Notre-Dame, Immaculée Conception et Edith Stein, que tous nos membres des services de sécurité et de défense de France apprennent à tout demander à Dieu, à crier vers Lui et faire le siège de son cœur.

Jésus aime l’audace de celui qui ose tout attendre de Lui, et justement l’impossible, car alors, la confiance est le socle sur lequel Dieu peut agir.

N’oublions pas dans cette intercession les familles dans la grande épreuve et notamment les petits enfants orphelins de père, de mère ou des deux parents, pour lesquels cette belle fête divine de Noël risque d’être vécue bien tristement…

1« Notre Père », 10 « Je vous salue Marie » et 1 « Gloire au Père ».  Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos offenses, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, que les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.

Mon Seigneur et mon Dieu

Doux Jésus, Agneau vainqueur

Sois le Maître de mon cœur,

Emplis-moi de ta douceur

Tu es mon Roi, mon Sauveur

Mon Seigneur et mon Dieu (X4)

 

 

Quatrième Mystère Joyeux : la présentation de Jésus au Temple

Ils l’emmenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur…

Et voici qu’il y avait à Jérusalem un homme du nom de Syméon… Poussé par l’Esprit, et quand les parents apportèrent le petit enfant Jésus pour accomplir les prescriptions de la Loi à son égard, il le reçut dans ses bras, bénit Dieu et dit : « Maintenant Souverain Maître, tu peux selon ta parole, laisser ton serviteur s’en aller en paix ; car mes yeux ont vu ton salut, que tu as préparé à la face de tous les peuples, lumière pour éclairer les nations et gloire de ton peuple Israël. » (Luc 2, 22  25  27-32)

 

Ecrits d’Edith Stein

Pour pénétrer de vie divine toute une vie d’homme, il ne suffit pas de s’agenouiller une fois l’an devant la crèche, en se laissant captiver par le charme de la Nuit sainte. Pour y parvenir, il faut, tout au long de sa vie, être chaque jour en relation avec Dieu, écouter les paroles qu’il a prononcées et qui nous ont été transmises, et obéir à ces paroles…

On devient de plus en plus sensible à ce qui lui plait et à ce qui lui déplaît. Si, par le passé, on était assez satisfait de soi, tout va changer… On se fait progressivement petit et humble, on devient patient et indulgent pour la paille de l’œil de l’autre, tout occupé que l’on est d’une poutre dans le sien.

 

Ensemble :

Par l’intercession de Notre-Dame, Immaculée Conception et Edith Stein, que l’Esprit Saint œuvre auprès de chacun des membres des services de sécurité et de défense de France pour leur façonner un cœur de pauvre. Qu’ainsi, ils puissent devenir la demeure de Dieu.

Enfant-Jésus sculpte leur âme afin qu’ils se laissent doucement pénétrer par ta vie divine transformante.

 

1« Notre Père », 10 « Je vous salue Marie » et 1 « Gloire au Père ».  Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos offenses, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, que les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.

Notre Dieu s’est fait homme

 

Notre Dieu s’est fait homme, pour que l’homme soit Dieu

Mystère inépuisable, fontaine du salut

Quand Dieu dresse la table, Il convie ses amis

Pour que sa vie divine soit aussi notre vie !

 

Cinquième Mystère Joyeux : le Recouvrement de Jésus au Temple

Et il advint, au bout de trois jours, qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs, les écoutant et les interrogeant ; et tous ceux qui l’entendaient étaient stupéfaits de son intelligence et de ses réponses. A sa vue, ils furent saisis d’émotion, et sa Mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois, ton père et moi, nous te cherchons, angoissés. » Et Il leur dit : « Pourquoi donc Me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas que Je dois être dans la maison de Mon Père ? »

Mais eux ne comprirent pas la parole qu’Il venait de leur dire. (Luc 2, 46-50)

 

Ecrits d’Edith Stein

Chaque homme qui, dans la nuit des Temps a porté un lourd destin en se souvenant de la souffrance du Sauveur, ou qui a librement fait œuvre de pénitence, a racheté un peu de l’énorme dette de l’humanité et a aidé le Seigneur à porter son fardeau.

 

Ensemble :

Par l’intercession de Notre-Dame, Immaculée Conception et Edith Stein, que tous nos soldats, policiers, pompiers, gendarmes, etc… découvrent la puissance de la prière et de l’offrande de leur vie redonnée chaque jour  à Dieu tant dans les moments rudes et difficiles que ceux plus agréables et sereins… Que la confiance s’établisse dans leur cœur pour devenir un levier souverain dans leur vie de tous les jours.

Dans ces temps incertains voire sombres, qu’une trêve de Noël vienne bénir l’existence de chacun.

 

1« Notre Père », 10 « Je vous salue Marie » et 1 « Gloire au Père ».  Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos offenses, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, que les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.

Douce nuit

 

Douce nuit, sainte nuit !

Dans les cieux, l’astre luit.

Le mystère annoncé s’accomplit.

Cet enfant sur la paille endormi,

C’est l’amour infini ! (bis)

 

C’est vers nous qu’il accourt !

En un don sans retour !

De ce monde ignorant de l’amour

Où commence aujourd’hui son séjour,

Qu’il soit roi pour toujours ! (bis)

 

 

 

Entourons de prières ces treize hommes disparus pour préserver la paix, en récitant

 les litanies des fidèles trépassés :

 

 

Seigneur, ayez pitié de nous,

Jésus-Christ, ayez pitié de nous,

Seigneur, ayez pitié de nous,

Jésus-Christ, écoutez-nous,

Jésus-Christ, exaucez-nous,

Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié des fidèles trépassés,

Fils Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié des fidèles trépassés,

Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié des fidèles trépassés,

Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié des fidèles trépassés,

 

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour les fidèles trépassés,

Saint Michel Archange, priez pour eux,

Mon saint Ange et l’Ange des fidèles trépassés, priez pour eux,

Chœurs des esprits bienheureux, priez pour eux,

Saint Joseph, priez pour eux,

Saint Jean-Baptiste, priez pour eux,

Vous tous, saints Patriarches et Prophètes, priez pour eux,

Saint Pierre et saint Paul, priez pour eux,

Vous tous, saints apôtres et évangélistes, priez pour eux,

Saint Etienne, priez pour eux,

Saint Laurent, priez pour eux,

Vous tous, saints martyrs, priez pour eux,

Saint Grégoire, priez pour eux,

Saint Augustin, priez pour eux,

Vous tous, saints docteurs, papes et confesseurs, priez pour eux,

Sainte Anne, priez pour eux,

Sainte Marie Madeleine, priez pour eux,

Sainte Catherine, priez pour eux,

Sainte Ursule et vos compagnes, priez pour eux,

Vous toutes, vierges saintes et saintes veuves, priez pour eux,

Vous tous, saints et saintes de Dieu, priez pour eux,

Soyez-leur propice, pardonnez-leur Seigneur,

Soyez-leur propice, exaucez-nous Seigneur.

 

Par votre très doux Nom de Jésus, ayez pitié des fidèles trépassés,

Par votre grande Miséricorde, ayez pitié des fidèles trépassés,

Par votre amère Passion, ayez pitié des fidèles trépassés,

Par vos Plaies sacrées, ayez pitié des fidèles trépassés,

Par votre Précieux Sang, ayez pitié des fidèles trépassés,

Par votre ignominieuse mort, ayez pitié des fidèles trépassés.

 

Pauvres pécheurs que nous sommes, exaucez-nous Seigneur,

Daignez faire Miséricorde à tous les fidèles trépassés, exaucez-nous Seigneur,

Daignez remettre la peine que méritent leurs péchés, exaucez-nous Seigneur,

Daignez doucir pour eux la rigueur de votre justice, exaucez-nous Seigneur,

Daignez les transporter au lieu de la paix et du repos éternels, exaucez-nous Seigneur,

Daignez les mettre en possession de l’héritage paternel, exaucez-nous Seigneur,

Daignez les admettre à contempler votre divine beauté, exaucez-nous Seigneur,

Daignez les rassasier de la plénitude infinie de vos bontés, exaucez-nous Seigneur,

Daignez accomplir entièrement leur désir du salut, exaucez-nous Seigneur,

Que les saints sacrifices de la messe et les saintes communions offerts pour eux leur soient profitables, exaucez-nous Seigneur,

Daignez accorder le repos spécialement aux âmes de nos parents, amis et bienfaiteurs, exaucez-nous Seigneur,

Daignez recevoir en miséricorde les âmes des soldats qui meurent en juste guerre, exaucez-nous Seigneur,

Daignez délivrer les âmes pour lesquelles personne ne prie, exaucez-nous Seigneur,

Daignez les retirer des flammes et les faire bientôt conduire par les anges en la terre des vivants, exaucez-nous Seigneur,

 

Agneau de Dieu, qui enlevez le péché du monde, pardonnez-leur, Ô bon Jésus,

Agneau de Dieu, qui enlevez le péché du monde, exaucez-les, Ô bon Jésus,

Agneau de Dieu, qui enlevez le péché du monde, accordez-leur le repos éternel.

 

Seigneur, exaucez nos prières

Et que mos appels parviennent jusqu’à vous.

 

ORAISON PARTICULIERE

 

Seigneur Jésus, dont la miséricorde est sans borne, daignez, nous vous en supplions humblement, avoir pitié de l’âme de vos treize serviteurs, soldats de France (si possible, les nommer), qui, séparées de leur corps mortel et livrées à votre toute-puissance, implorent par notre prière la clémence infinie de votre Cœur, afin d’obtenir, avec la rémission de toutes les peines dues à leurs péchés, le repos et la béatitude éternelle, Vous qui vivez et régnez, avec le Père et le Saint-Esprit, Dieu, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

 

Notre cité se trouve dans les cieux,

Nous verrons l’épouse de l’Agneau,

Resplendissante de la gloire de Dieu,

Céleste Jérusalem

 

1-      L’Agneau deviendra notre flambeau

Nous nous passerons du soleil.

Il n’y aura plus jamais de nuit

Dieu répandra sur nous sa lumière.

 

2-      Dieu aura sa demeure avec nous,

Il essuiera les larmes de nos yeux,

Il n’y aura plus de pleurs ni de peines,

Car l’ancien monde s’en est allé.



[1][1] « De la crèche à la croix »

Quel évènement tragique marque le début de cette période de l’Avent. Aussi, réservons-nous un temps de prière pour ces treize militaires décédés au Mali le 25 novembre 2019 lors de notre « Chapelle vivante » de ce mois.

 

 

 

Edith Stein, dans ses écrits[1] s’exprimait ainsi : « Les mystères du christianisme forment un tout indivisible. Si l’on se plonge dans l’un, on est conduit à tous les autres. C’est ainsi que le chemin qui commence à Bethléem mène immanquablement au Golgotha, de la crèche à la croix ».

 

Par un amour fou et incompréhensible pour nous, les humains, Dieu, à travers son Fils Jésus-Christ a permis la réconciliation entre Lui et l’humanité toute entière. Sans rien mériter, nous devenons fils de Dieu par notre baptême, qui nous fait à la fois : roi, prêtre et prophète. C’est en raison de ces vues divines que Jésus-Christ a accepté de venir partager et vivre notre condition humaine et pouvoir ainsi payer le prix fort de notre Salut.

 

La période de l’Avent qui nous conduit à la naissance du Sauveur du monde nous transfigure déjà vers cette immense espérance : celle de la naissance d’un «Enfant-Dieu» qui nous ouvre le Ciel !

 

Comme nous le rappelle Edith Stein, il est impossible de séparer l’évènement  de la naissance du Sauveur à sa mort sur la croix, puisque ces deux évènements sont étroitement liés afin d’apporter la victoire sur la mort et nous permettre d’accéder à la vie éternelle.

 

 

 

Ces treize hommes ayant versé leur sang pour protéger le monde de grands dangers ont été unis au Précieux Sang du Christ. Si nous sommes assurés que leur sacrifice total a été recueilli dans les cieux et ne restera jamais lettre morte, notre mission, à nous veilleurs, est de les accompagner par la prière pour leur permettre de gagner au plus vite le Ciel… Car  qui est Saint sinon Dieu Lui-même ?!

 

Gardons pour eux l’immense Espérance, puisque l’Evangile nous précise : « Puis, ayant appelé la foule avec ses disciples, Jésus leur dit :’Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix et qu’il me suive. Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de la bonne nouvelle la sauvera ».  (Marc 8 – 34, 35).

 

Plongeons-nous dans cette période de l’Avent qui anticipe la Lumière… Appelons l’Enfant-Jésus de tout notre cœur, Lui qui panse les blessures et demeure le Maître de la Vie ! 

 

 

 

Venez Divin Messie

 

 

 

Venez divin Messie,

 

Nous rendre espoir et nous sauver ;

 

Vous êtes notre vie ;

 

Venez, venez, venez !

 

 

 

Ô Fils de Dieu, ne tardez pas ;

 

Par votre corps donnez la joie

 

A notre monde en désarroi.

 

Redites nous encore

 

De quel amour vous nous aimez.

 

Tant d’hommes vous ignorent,

 

Venez, venez, venez !

 

 

 

A Bethléem, les cieux chantaient

 

Que le meilleur de vos bienfaits

 

C’était le don de votre paix.

 

Le monde la dédaigne :

 

Partout les cœurs sont divisés !

 

Qu’arrive votre règne !

 

Venez, venez, venez !

 

 

 

Vous êtes né pour les pécheurs.

 

Que votre grâce, Ô Dieu Sauveur,

 

Dissipe  en nous la nuit, la peur !

 

Seigneur, que votre enfance

 

Nous fasse vivre en la clarté.

 

Soyez la délivrance,

 

Venez, venez, venez 

 

Mystères Joyeux avec la Vierge Marie, Immaculée Conception et Edith Stein

 

1 « Je crois en Dieu », 1 « Notre-Père », 3 « Je vous salue Marie », 1 « Gloire au Père »

 

 

 

Premier Mystère Joyeux : l’Annonciation

 

L’ange Gabriel dit à Marie : « … Tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu concevras dans ton sein et enfanteras un fils, et tu l’appelleras du nom de Jésus… L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te rendra sous son ombre ; c’est pourquoi l’être saint qui naîtra, sera appelé fils de Dieu… »

 

Marie dit alors : « Je suis la servante du Seigneur ; qu’il m’advienne selon ta parole ! » Et l’ange la quitta. (Luc 1, 30-32  35-36  38)

 

Ecrits d’Edith Stein

 

En prenant un corps, le Créateur du genre humain nous offre sa divinité. Dieu s’est fait homme pour que les hommes puissent devenir fils de Dieu. O admirable échange ! C’est pour cette œuvre que le Sauveur est venu dans le monde…

 

Lorsque la Vierge prononça son « Fiat », le Royaume de Dieu commença sur terre, et elle en fut la première servante. Tous ceux qui, avant ou après la naissance de l’Enfant, se réclamèrent de lui en paroles et e actes, Joseph, Elisabeth et son enfant, et ceux qui se tiennent autour de la crèche, entrèrent, eux aussi, dans le royaume de Dieu.

 

Ensemble :

 

Notre-Dame, Immaculée Conception et Edith Stein, intercédez auprès du Père du Ciel afin que nos militaires, policiers, tous nos membres des services de sécurité et de défense de France se laissent submerger par la vague la plus haute : Celle de la Force du Don Trinitaire où tout est feu et amour. Que tous ces hommes et ces femmes restent « petits et humbles », au service de la nation, c’est ainsi qu’ils pourront monter très haut… Que la tristesse ou la monotonie apparente du désert ne les laissent pas s’appesantir.

 

‘Soldats et forces de l’ordre vous êtes la joie du Christ : ouvrez lui grands vos bras !’

 

1« Notre Père », 10 « Je vous salue Marie » et 1 « Gloire au Père ».  Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos offenses, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, que les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.

 

Ô ma joie et mon espérance

 

 

 

Ô ma joie et mon espérance

 

Le Seigneur est mon chant

 

C’est de Lui que vient le pardon

 

En Lui j’espère, je ne crains rien (bis)

 

 

 

Deuxième Mystère Joyeux : la Visitation

 

Marie se rendit en hâte… dans une ville de Juda. Elle entra chez Zacharie et salua Elisabeth. Et il advint, dès qu’Elisabeth eut entendu la salutation de Marie, que l’enfant tressaillit dans son sein et Elisabeth fut remplie d’Esprit Saint. Alors elle poussa un grand cri et dit : « Bénie es-tu entre les femmes, et béni le fruit de ton sein !... Oui Bienheureuse celle qui a cru en l’accomplissement de ce qu’il lui a été dit de la part du Seigneur ! » (Luc 1, 39-43  45)

 

Ecrits d’Edith Stein

 

Pour le chrétien, il n’y a pas d’étranger; le prochain est toujours celui qui se trouve devant nous et qui a le plus besoin de nous… L’amour du Christ ne connaît pas de limites… Le Christ est venu pour les pécheurs et non pour les justes… Or, qui aime de son amour veut les hommes pour Dieu et non pour lui-même. Tel est d’ailleurs le plus sûr moyen de les posséder pour toujours, car si nous avons confié un homme à la garde de Dieu, nous sommes avec lui, un en Dieu, alors que la soif de posséder conduit souvent – en fait tôt ou tard – à tout perdre. Ceci vaut pour l’âme d’autrui comme pour la nôtre, comme pour tout bien extérieur. Qui veut s’enrichir et conserver le monde, perdra, qui abandonne à Dieu, l’emportera.

 

Ensemble :

 

Notre-Dame, Immaculée Conception et Edith Stein, intercédez pour tous nos membres des services de sécurité et de défense de France pour qu’ils ouvrent leur cœur au Christ et puissent réaliser dans leur for intérieur qu’Il est leur meilleur ami. Il se tient à la porte de leur cœur, prêt à écouter tous leurs soupirs et à leur donner la paix et la joie afin qu’ils puissent la transmettre à tous leurs frères d’humanité.

 

1« Notre Père », 10 « Je vous salue Marie » et 1 « Gloire au Père ».  Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos offenses, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, que les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.

 

Ubi caritas et amor

 

Ubi caritas Deus ibi est. (ter)

 

 

 

 

 

Troisième Mystère Joyeux : la Naissance de Jésus

 

Il y avait dans cette même région des bergers… L’ange leur dit : « Soyez sans crainte… aujourd’hui vous est né un Sauveur, qui est le Christ Seigneur... Vous trouverez un nouveau-né enveloppé de langes et couché dans une crèche. »

 

Et soudain, se joignit à l’ange une troupe nombreuse de l’armée céleste, qui louait Dieu, en disant : « Gloire à Dieu au plus haut des cieux et sur la terre paix aux hommes objets de sa complaisance ! » (Luc 2, 8  10  11  13  14)

 

Ecrits d’Edith Stein

 

Lors de la veillée quand scintille l’arbre de lumière et que s’échangent les cadeaux, le désir inassouvi  d’une autre lumière monte en nous, jusqu’à ce que sonnent les cloches de la messe de minuit et que se renouvelle, sur des autels parés de cierges et de fleurs, le miracle de Noël…

 

Cette joie de Noël, chacun de nous a pu l’éprouver, mais le ciel et la terre ne sont pas encore unis. Aujourd’hui encore, l’étoile de Bethléem brille dans une nuit profonde…

 

Ensemble :

 

Par l’intercession de Notre-Dame, Immaculée Conception et Edith Stein, que tous nos membres des services de sécurité et de défense de France apprennent à tout demander à Dieu, à crier vers Lui et faire le siège de son cœur.

 

Jésus aime l’audace de celui qui ose tout attendre de Lui, et justement l’impossible, car alors, la confiance est le socle sur lequel Dieu peut agir.

 

N’oublions pas dans cette intercession les familles dans la grande épreuve et notamment les petits enfants orphelins de père, de mère ou des deux parents, pour lesquels cette belle fête divine de Noël risque d’être vécue bien tristement…

 

1« Notre Père », 10 « Je vous salue Marie » et 1 « Gloire au Père ».  Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos offenses, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, que les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.

 

Mon Seigneur et mon Dieu

 

Doux Jésus, Agneau vainqueur

 

Sois le Maître de mon cœur,

 

Emplis-moi de ta douceur

 

Tu es mon Roi, mon Sauveur

 

Mon Seigneur et mon Dieu (X4)

 

 

 

 

 

Quatrième Mystère Joyeux : la présentation de Jésus au Temple

 

Ils l’emmenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur…

 

Et voici qu’il y avait à Jérusalem un homme du nom de Syméon… Poussé par l’Esprit, et quand les parents apportèrent le petit enfant Jésus pour accomplir les prescriptions de la Loi à son égard, il le reçut dans ses bras, bénit Dieu et dit : « Maintenant Souverain Maître, tu peux selon ta parole, laisser ton serviteur s’en aller en paix ; car mes yeux ont vu ton salut, que tu as préparé à la face de tous les peuples, lumière pour éclairer les nations et gloire de ton peuple Israël. » (Luc 2, 22  25  27-32)

 

 

 

Ecrits d’Edith Stein

 

Pour pénétrer de vie divine toute une vie d’homme, il ne suffit pas de s’agenouiller une fois l’an devant la crèche, en se laissant captiver par le charme de la Nuit sainte. Pour y parvenir, il faut, tout au long de sa vie, être chaque jour en relation avec Dieu, écouter les paroles qu’il a prononcées et qui nous ont été transmises, et obéir à ces paroles…

 

On devient de plus en plus sensible à ce qui lui plait et à ce qui lui déplaît. Si, par le passé, on était assez satisfait de soi, tout va changer… On se fait progressivement petit et humble, on devient patient et indulgent pour la paille de l’œil de l’autre, tout occupé que l’on est d’une poutre dans le sien.

 

 

 

Ensemble :

 

Par l’intercession de Notre-Dame, Immaculée Conception et Edith Stein, que l’Esprit Saint œuvre auprès de chacun des membres des services de sécurité et de défense de France pour leur façonner un cœur de pauvre. Qu’ainsi, ils puissent devenir la demeure de Dieu.

 

Enfant-Jésus sculpte leur âme afin qu’ils se laissent doucement pénétrer par ta vie divine transformante.

 

 

 

1« Notre Père », 10 « Je vous salue Marie » et 1 « Gloire au Père ».  Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos offenses, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, que les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.

 

Notre Dieu s’est fait homme

 

 

 

Notre Dieu s’est fait homme, pour que l’homme soit Dieu

 

Mystère inépuisable, fontaine du salut

 

Quand Dieu dresse la table, Il convie ses amis

 

Pour que sa vie divine soit aussi notre vie !

 

 

 

Cinquième Mystère Joyeux : le Recouvrement de Jésus au Temple

 

Et il advint, au bout de trois jours, qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs, les écoutant et les interrogeant ; et tous ceux qui l’entendaient étaient stupéfaits de son intelligence et de ses réponses. A sa vue, ils furent saisis d’émotion, et sa Mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois, ton père et moi, nous te cherchons, angoissés. » Et Il leur dit : « Pourquoi donc Me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas que Je dois être dans la maison de Mon Père ? »

 

Mais eux ne comprirent pas la parole qu’Il venait de leur dire. (Luc 2, 46-50)

 

 

 

Ecrits d’Edith Stein

 

Chaque homme qui, dans la nuit des Temps a porté un lourd destin en se souvenant de la souffrance du Sauveur, ou qui a librement fait œuvre de pénitence, a racheté un peu de l’énorme dette de l’humanité et a aidé le Seigneur à porter son fardeau.

 

 

 

Ensemble :

 

Par l’intercession de Notre-Dame, Immaculée Conception et Edith Stein, que tous nos soldats, policiers, pompiers, gendarmes, etc… découvrent la puissance de la prière et de l’offrande de leur vie redonnée chaque jour  à Dieu tant dans les moments rudes et difficiles que ceux plus agréables et sereins… Que la confiance s’établisse dans leur cœur pour devenir un levier souverain dans leur vie de tous les jours.

 

Dans ces temps incertains voire sombres, qu’une trêve de Noël vienne bénir l’existence de chacun.

 

 

 

1« Notre Père », 10 « Je vous salue Marie » et 1 « Gloire au Père ».  Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos offenses, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, que les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.

 

Douce nuit

 

 

 

Douce nuit, sainte nuit !

 

Dans les cieux, l’astre luit.

 

Le mystère annoncé s’accomplit.

 

Cet enfant sur la paille endormi,

 

C’est l’amour infini ! (bis)

 

 

 

C’est vers nous qu’il accourt !

 

En un don sans retour !

 

De ce monde ignorant de l’amour

 

Où commence aujourd’hui son séjour,

 

Qu’il soit roi pour toujours ! (bis)

 

 

 

 

 

 

 

Entourons de prières ces treize hommes disparus pour préserver la paix, en récitant

 

 les litanies des fidèles trépassés :

 

 

 

 

 

Seigneur, ayez pitié de nous,

 

Jésus-Christ, ayez pitié de nous,

 

Seigneur, ayez pitié de nous,

 

Jésus-Christ, écoutez-nous,

 

Jésus-Christ, exaucez-nous,

 

Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié des fidèles trépassés,

 

Fils Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié des fidèles trépassés,

 

Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié des fidèles trépassés,

 

Trinité Sainte, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié des fidèles trépassés,

 

 

 

Sainte Marie, Mère de Dieu, priez pour les fidèles trépassés,

 

Saint Michel Archange, priez pour eux,

 

Mon saint Ange et l’Ange des fidèles trépassés, priez pour eux,

 

Chœurs des esprits bienheureux, priez pour eux,

 

Saint Joseph, priez pour eux,

 

Saint Jean-Baptiste, priez pour eux,

 

Vous tous, saints Patriarches et Prophètes, priez pour eux,

 

Saint Pierre et saint Paul, priez pour eux,

 

Vous tous, saints apôtres et évangélistes, priez pour eux,

 

Saint Etienne, priez pour eux,

 

Saint Laurent, priez pour eux,

 

Vous tous, saints martyrs, priez pour eux,

 

Saint Grégoire, priez pour eux,

 

Saint Augustin, priez pour eux,

 

Vous tous, saints docteurs, papes et confesseurs, priez pour eux,

 

Sainte Anne, priez pour eux,

 

Sainte Marie Madeleine, priez pour eux,

 

Sainte Catherine, priez pour eux,

 

Sainte Ursule et vos compagnes, priez pour eux,

 

Vous toutes, vierges saintes et saintes veuves, priez pour eux,

 

Vous tous, saints et saintes de Dieu, priez pour eux,

 

Soyez-leur propice, pardonnez-leur Seigneur,

 

Soyez-leur propice, exaucez-nous Seigneur.

 

 

 

Par votre très doux Nom de Jésus, ayez pitié des fidèles trépassés,

 

Par votre grande Miséricorde, ayez pitié des fidèles trépassés,

 

Par votre amère Passion, ayez pitié des fidèles trépassés,

 

Par vos Plaies sacrées, ayez pitié des fidèles trépassés,

 

Par votre Précieux Sang, ayez pitié des fidèles trépassés,

 

Par votre ignominieuse mort, ayez pitié des fidèles trépassés.

 

 

 

Pauvres pécheurs que nous sommes, exaucez-nous Seigneur,

 

Daignez faire Miséricorde à tous les fidèles trépassés, exaucez-nous Seigneur,

 

Daignez remettre la peine que méritent leurs péchés, exaucez-nous Seigneur,

 

Daignez doucir pour eux la rigueur de votre justice, exaucez-nous Seigneur,

 

Daignez les transporter au lieu de la paix et du repos éternels, exaucez-nous Seigneur,

 

Daignez les mettre en possession de l’héritage paternel, exaucez-nous Seigneur,

 

Daignez les admettre à contempler votre divine beauté, exaucez-nous Seigneur,

 

Daignez les rassasier de la plénitude infinie de vos bontés, exaucez-nous Seigneur,

 

Daignez accomplir entièrement leur désir du salut, exaucez-nous Seigneur,

 

Que les saints sacrifices de la messe et les saintes communions offerts pour eux leur soient profitables, exaucez-nous Seigneur,

 

Daignez accorder le repos spécialement aux âmes de nos parents, amis et bienfaiteurs, exaucez-nous Seigneur,

 

Daignez recevoir en miséricorde les âmes des soldats qui meurent en juste guerre, exaucez-nous Seigneur,

 

Daignez délivrer les âmes pour lesquelles personne ne prie, exaucez-nous Seigneur,

 

Daignez les retirer des flammes et les faire bientôt conduire par les anges en la terre des vivants, exaucez-nous Seigneur,

 

 

 

Agneau de Dieu, qui enlevez le péché du monde, pardonnez-leur, Ô bon Jésus,

 

Agneau de Dieu, qui enlevez le péché du monde, exaucez-les, Ô bon Jésus,

 

Agneau de Dieu, qui enlevez le péché du monde, accordez-leur le repos éternel.

 

 

 

Seigneur, exaucez nos prières

 

Et que mos appels parviennent jusqu’à vous.

 

 

 

ORAISON PARTICULIERE

 

 

 

Seigneur Jésus, dont la miséricorde est sans borne, daignez, nous vous en supplions humblement, avoir pitié de l’âme de vos treize serviteurs, soldats de France (si possible, les nommer), qui, séparées de leur corps mortel et livrées à votre toute-puissance, implorent par notre prière la clémence infinie de votre Cœur, afin d’obtenir, avec la rémission de toutes les peines dues à leurs péchés, le repos et la béatitude éternelle, Vous qui vivez et régnez, avec le Père et le Saint-Esprit, Dieu, dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il.

 

 

 

Notre cité se trouve dans les cieux,

 

Nous verrons l’épouse de l’Agneau,

 

Resplendissante de la gloire de Dieu,

 

Céleste Jérusalem

 

 

 

1-      L’Agneau deviendra notre flambeau

 

Nous nous passerons du soleil.

 

Il n’y aura plus jamais de nuit

 

Dieu répandra sur nous sa lumière.

 

 

 

2-      Dieu aura sa demeure avec nous,

 

Il essuiera les larmes de nos yeux,

 

Il n’y aura plus de pleurs ni de peines,

 

Car l’ancien monde s’en est allé.

 



[1][1] « De la crèche à la croix »

 



02/12/2019
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres