SOS Saint Joseph

SOS Saint Joseph

CHAPELLES VIVANTES ET PETITS FOYERS DE LUMIERE - NOVEMBRE 2022

Nous entrons dans le mois de novembre avec la Fête de la Toussaint où tous les Saints – qui nous accompagnent par leur prière – ouvrent ce mois destiné à prier spécialement pour les défunts.

 

Petit rappel de l’Eglise Catholique sur le Purgatoire :

 

1030. Ceux qui meurent dans la grâce et l’amitié de Dieu, mais imparfaitement purifiés, bien qu’assurés de leur salut éternel, souffrent après leur mort une purification, afin d’obtenir la sainteté nécessaire pour entrer dans la joie du ciel.

 

1031. L’Église appelle Purgatoire cette purification finale des élus qui est tout à fait distincte du châtiment des damnés.

            L’Église a formulé la doctrine de la foi relative au Purgatoire surtout aux Conciles de Florence (cf. DS 1304) et de Trente (cf. DS 1820 1580).

            La tradition de l’Eglise, faisant référence à certains textes de l’Ecriture :

 (par exemple 1Co 3,15 1P 1,7), parle d’un feu purificateur.


            « Pour ce qui est de certaines fautes légères, il faut croire qu’il existe avant le jugement un feu purificateur, selon ce qu’affirme Celui qui est la Vérité, en disant que si quelqu’un a prononcé un blasphème contre l’Esprit Saint, cela ne lui sera pardonné ni dans ce siècle-ci, ni dans le siècle futur (Mt 12, 31). Dans cette sentence nous pouvons comprendre que certaines fautes peuvent être remises dans ce siècle-ci, mais certaines autres dans le siècle futur ». (Saint Grégoire le Grand – dial 4,39)

 

1032. Cet enseignement s’appuie aussi sur la pratique de la prière pour les défunts : 
            « Voilà pourquoi il (Judas Maccabées) fit faire ce sacrifice expiatoire pour les morts, afin qu’ils fussent délivrés de leur péché » (2 M 12, 46). »

            Dès les premiers temps, l’Église a honoré la mémoire des défunts et offert des suffrages en leur faveur, en particulier le Sacrifice Eucharistique (DS 856) afin que, purifiés, ils puissent parvenir à la vision béatifique de Dieu.

                        L’Église recommande aussi les aumônes, les indulgences et les œuvres de pénitence en faveur des défunts :
            « Portons-leur secours et faisons leur commémoraison. Si les fils de Job ont été purifiés par le sacrifice de leur père (cf. Jb 1, 5), pourquoi douterions-nous que nos offrandes pour les morts leur apportent quelque consolation ? N’hésitons pas à porter secours à ceux qui sont partis et à offrir nos prières pour eux » (Saint Chrysostome, hom. in 1Co 41,5).

 

 

                        Rappelons que le Sanctuaire de  Notre-Dame de Montligeon en France, a une mission tournée entièrement en faveur des âmes du purgatoire.

 

 

 

SUPPLICATION 

(à dire ensemble si possible à genoux)

 

Reçois tous les défunts dans la joie éternelle

 

Jésus, Tu es venu sur la terre pour que nous ayons la joie en abondance,

Reçois tous les défunts dans Ta joie éternelle.

 

Jésus qui, par ton incarnation a restauré l’humanité,

Accorde aux défunts d’entrer dans la plénitude de vie.

 

Jésus, qui a associé Joseph, à la Gloire du Ciel,

Admets nos défunts dans la famille des Bienheureux.

 

Jésus, qui a fait briller l’étoile des Mages,

Fais briller Ta Lumière sur nos défunts.

 

Jésus, qui a préservé de toute tache, Ta Sainte Mère,

Purifie les défunts de leurs péchés.

 

Jésus qui siège à la droite du Père,

Accorde à tous nos défunts tombés pour la France, une place dans le Ciel.

 

  

Chapelet avec La Vierge Marie

 

1 « Je crois en Dieu », 1 « Notre-Père », 3 « Je vous salue Marie », 1 « Gloire au Père »

 

Premier Mystère Douloureux : l’Agonie de Jésus à Gethsémani

 

« Entré en agonie, Jésus priait intensément ; et sa sueur devint comme des caillots de sang tombant à terre » (Luc 22,44)

 

            Plaise au ciel, Seigneur, qu’une goutte du sang qui coule dans ton agonie, Seigneur, arrive jusqu’à notre terre, que notre cœur s’ouvre pour la boire, et qu’elle crie vers toi et avec toi vers ton Père, plus éloquemment que le sang d’Abel.

            Seigneur Jésus, à l’heure de notre mort, lorsque l’angoisse étreindra notre cœur, qu’il te plaise de nous secourir, en nous fortifiant par la confiance en ta Miséricorde.

 

L’Archiconfrérie de la Sainte Agonie de Notre-Seigneur Jésus-Christ

 

            L’Archiconfrérie de la Sainte Agonie de Notre-Seigneur Jésus-Christ a été fondée en 1862 par le Père Antoine Nicolle (1817-1890), Lazariste, responsable du sanctuaire marial de Valfleury dans la Loire[1] à une époque où l’Eglise devait affronter en Europe un anticléricalisme virulent. Il désira fonder une association de prière afin de soutenir l’Eglise et la piété des fidèles. Il voulait ainsi honorer les souffrances de Jésus-Christ durant son agonie au jardin des Oliviers, au lieu-dit de Gethsémani, pour obtenir la paix de l’Église et les grâces nécessaires aux mourants.

            Le Père Etienne, Supérieur général, consulté un peu auparavant, l’encourage dans ce sens et lui écrit le 15 décembre 1861 : « Oui, mon cher ami, elle vient de Dieu la pensée d’établir la Confrérie de l’Agonie de Notre Seigneur, et je vous encourage à poursuivre sans délai la réalisation de ce projet…Ce n’est que l’application du Scapulaire de la Passion que Notre Seigneur a confié au zèle de la Congrégation. »

            L’Archiconfrérie de la Sainte Agonie[2] a pour but de prier pour l’Église, pour l’affermissement de la foi chrétienne et pour les personnes en fin de vie. Sa spiritualité s’inspire de la prière de Jésus en Agonie au jardin de Gethsémani. Le Christ, affronté à la solitude et à la peur de sa future Passion, se confie à son Père en exprimant son acceptation de la mission qu'Il lui a confiée : « Abba, Père, à toi tout est possible, écarte de moi cette coupe ! Pourtant, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux ! » (Mc 24, 36). Cette prière rejoint la spiritualité vincentienne centrée sur la volonté de Dieu.

 

            Ô, Vierge Marie, Temple du Saint-Esprit, nous te demandons d’intercéder pour tous nos membres de sécurité et de défense de France afin qu’ils soient guidés  - même s’ils n’en sont pas conscients – par l’Esprit de Dieu dans leur vie de tous les jours, et que, même incroyants, l’Esprit de Dieu opère en leur âme et les amène à faire SA volonté.

            Que nos prières qui les accompagnent, les conduisent tous vers une plus grande intériorité et intimité avec Dieu. Qu’ainsi, ils soient préparés à toute épreuve et apprennent à supplier la Miséricorde de Dieu lors de moments cruciaux de leur vie.

 

1« Notre Père », 10 « Je vous salue Marie » et 1 « Gloire au Père ».  Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos offenses, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.

 

Plus près de Toi, mon Dieu

 

Plus près de Toi, mon Dieu, plus près de toi !

Pour que je serve mieux, reste avec moi.

Fais-moi de jour en jour, grandir en ton Amour.

Plus près de toi, mon Dieu, plus près de Toi.

 

 

Deuxième Mystère Douloureux: La Flagellation

 

« Après avoir fait flageller Jésus, Pilate le livra pour qu’il soit crucifié. » (Mt 27, 26)

 

            « Mais, il était blessé pour nos péchés, brisé pour nos iniquités. Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. » (Isaïe 53,5) 

            Jésus sait que pour réconcilier l’humanité avec son Père, il doit vivre l’opprobre absolu et souffrir de blessures infligées au corps et à l’âme permettant de réparer les souillures des différents péchés des hommes. Chacune des tyrannies qu’il a subies lors de sa passion correspond à une rénovation pour chacun des péchés des hommes. Ainsi, la flagellation permet de demander pardon pour nos sensualités et nos impuretés.

 

Comment aider les défunts ?

 

Déclaration du Concile de Trente

 

            « L’Eglise catholique enseigne en ce Concile œcuménique qu’il y a un Purgatoire, et que les âmes qui y sont détenues sont soulagées par le Saint sacrifice de l’Autel, qui est très agréable à Dieu. » (Sess. XXV)

            Le Décret « Incruentum altaris Sacrificium » de S.S.Benoît XV du 10 août 1915, en permettant la célébration des 3 Messes, le 2 novembre, a singulièrement relevé le culte chrétien des défunts et attiré l’attention sur l’importance du Saint Sacrifice de la Messe, comme suffrage essentiel pour les âmes du Purgatoire.

            Retenons quelques prières et actes pour secourir les âmes du purgatoire. Tout d’abord,  le Saint Sacrifice de la Messe qui est le moyen le plus efficace, viennent ensuite le Saint Rosaire, les souffrances expiatoires, le chemin de la croix, les indulgences qui sont d’une valeur inestimable, les aumônes et les bonnes œuvres surtout à l’endroit des missions et enfin les Cierges allumés, l’eau bénite jetée ou la bénédiction des sépulcres.

 

            Ô, Vierge Marie, Refuge des pécheurs, Toi dont la compassion pour chacun de tes enfants est sans limite, nous t’implorons d’aller rejoindre tous nos soldats, pompiers, policiers au Purgatoire, et notamment ceux les plus oubliés. Inspire leurs familles et mets dans le cœur des fidèles de ne pas les oublier et de demander des Messes pour le repos de leur âme.

            Intercède pour que le Sacrifice de leur vie pour la Nation, quelles que soient les offenses accumulées lors de leur existence, trouve auprès de Ton Fils, Miséricorde, et que leur temps de souffrance soit abrégé.

 

 

            Interviens aussi pour ceux qui, dans l’armée, abandonnés dans des situations extrêmes, se sont suicidés. Sois leur Avocate, auprès de Ton Fils et du Père des Cieux.

            Nous te prions aussi pour tous les militaires partis en OPEX sur des lieux où le danger rôde à tout instant. Protège-les, garde-les et demande à Saint Michel Archange de rester auprès d’eux.

 

1« Notre Père », 10 « Je vous salue Marie » et 1 « Gloire au Père ».  Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos offenses, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, que les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.

 

Puisque tu fais Miséricorde

 

Puisque Tu fais Miséricorde, Puisque nos vies sont devant Toi

Puisque Tu as versé Ton Sang pour nous, Seigneur Jésus, pardonne-nous !

 

 

Troisième Mystère Douloureux: Le Couronnement d’épines

 

            « Les soldats tressèrent une couronne d’épines et la mirent sur sa tête » (Mt 27, 29)

 

            Guéris en nous, Seigneur Jésus, par l’exemple de ton humilité, la folie de notre orgueil ; et puisque la grandeur de tes plaies nous dit clairement que nous avons besoin d’un Rédempteur, que ton remède nous fasse savoir que nous l’avons déjà obtenu. Demandons le pardon de nos vanités et de nos mauvais désirs.

 

            Dans la mort, il y a une rupture déchirante et cependant, il y a continuité. Je vais être jugé sur ce que j’ai fait dans ma vie sur terre. On va juger la conformité de mon cœur avec l’amour de Dieu.  Nous espérons qu’en aimant ici-bas, peu à peu, nous développons cet organe du bonheur qu’est notre cœur. Si nous n’avons pas fini de développer cet organe du bonheur, nous finirons nos exercices complémentaires dans le Purgatoire.

 

Que disent les Conciles sur le Purgatoire ?

 

            Plusieurs conciles sont intervenus sur la question du purgatorium. Latran IV (1215) rejette toute doctrine soutenant la réincarnation de toute âme jusqu’à l’expiation de ses péchés.            Pour répondre aux Réformateurs, le Concile de Trente (1547) va réaffirmer en son décret au canon 30, l’existence et la nécessité du purgatoire (DZ 1580 et 1820).

            Quant au Concile Vatican II, il s’agit d’un état; c’est l’état de ceux qui ont achevé leur vie et continuent de se purifier dans l’attente de la vie bienheureuse (LG 49).

            Les théologiens, dans leur réflexion et particulièrement ceux contemporains, ne se sont pas dérobés à la question du purgatoire. Joseph Ratzinger, dans La Mort et l’au-delà, affirme que «le purgatoire n’est pas une sorte de camp de concentration dans l’au-delà, où l’homme devrait subir des châtiments qui lui seraient imposés d’une manière plus ou moins positive. C’est plutôt le processus interne et nécessaire de transformation de l’homme, par lequel ce dernier devient capable du Christ, capable de Dieu et par suite capable de s’unir à toute la communio sanctorum ».

            Bernard SESBOUE, pour sa part, pense que le purgatoire s’inscrit toujours dans la manifestation de la grande miséricorde de Dieu. Ainsi déduit-il dans son livre La Résurrection et la Vie, que  « Le purgatoire est donc l’expression de la grande patience de Dieu qui maintient jusque dans l’au-delà de notre pauvre vie, la possibilité de l’achèvement de notre conversion totale à l’amour. Ne cherchons aucune opposition entre justice et miséricorde de Dieu. Sa justice est miséricordieuse et sa miséricorde est juste ».

 

            Ô Vierge Marie, Refuge des pécheurs, éduque chacun de nos membres des Forces Armées, afin qu’ils progressent dans la grâce dans leur quotidien.

            Travaille en eux l’humilité afin qu’ils puissent être  - même sans s’en rendre compte - des dociles serviteurs du Seigneur, de véritables Soldats du Christ en vue de l’éternité qui attend – de toute façon – tout être humain.

 

1« Notre Père », 10 « Je vous salue Marie » et 1 « Gloire au Père ».  Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos offenses, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, que les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.

Ce passage est encore un chant inconnu qui peut être juste répété, ensemble, trois fois :

 

Dieu a une Armée qui se lève, pour honorer Son Nom.

Et toi, Soldat du Seigneur, combats avec moi le Bon Combat. (ter)

 

 

Quatrième Mystère Douloureux : Le Portement de la Croix

 

            « Portant Lui-même sa croix, Jésus sortit vers le lieu-dit du Crâne » (Jn 19, 17)

 

            Ce qui met le mieux la patience du Christ et son humilité, c’est qu’il s’est livré lui-même à la mort, qu’il a porté les péchés d’un grand nombre, intercédant même pour les coupables, afin qu’ils ne périssent pas.

            Convertis Seigneur, tous ceux qui cherchent un bouc émissaire pour résoudre leurs malaises et leur angoisse. Accorde-leur la grâce de recevoir ton pardon.

 

A qui est réservé le Purgatoire ?

 

            Si le purgatoire est une purification, qui sont ceux qui y sont purifiés ? 2M12, 45 nous éclaire dans ce sens. Il s’agit des âmes de ceux qui se sont endormis dans la piété mais sont encore chargés de péchés véniels, ou de peines temporelles dues au péché et qui vont au purgatoire pour la délivrance de leurs péchés, de leurs peines temporelles.

            Le Catéchisme de L’Église Catholique nous enseigne que les âmes du Purgatoire sont  « Ceux qui meurent dans la grâce et l’amitié de Dieu, mais imparfaitement purifiés, bien qu’assurés de leur salut éternel, souffrent après la mort, une purification afin d’obtenir la sainteté nécessaire pour entrer dans la joie du Ciel.» (CEC 1030). Si les âmes du purgatoire sont au purgatoire pour se purifier, n’ont-elles pas besoin de nos prières?

 

            Ô, Vierge Marie, Médiatrice de toutes grâces, prie pour tous nos membres de sécurité et de défense de France risquant de trépasser lors de combats au cours des mois et années à venir. Veille sur leur âme afin qu’ils soient préparés quoi qu’il advienne.

            Notre-Dame de Montligeon intercède pour tous les défunts de nos corps armés de France. Donne-leur Seigneur, le Repos éternel. Et que brille sur eux la Lumière de Ta face. Qu’ils reposent en Paix. Amen

 

1« Notre Père », 10 « Je vous salue Marie » et 1 « Gloire au Père ».  Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos offenses, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, que les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.

 

Prière à dire tous les jours pour les mourants et en leur place

            Des milliards et des millions de fois, mon Jésus, Miséricorde ! Miséricorde, mon Jésus, pour chaque mourant jusqu’à la fin du monde.

            Des milliards et des millions de fois, offrons au Père céleste, le Sang précieux et les larmes de sang de Jésus pour chaque mourant jusqu’à la fin du monde et le couvrons avec le précieux Sang de Jésus et le Cœur Immaculé de Marie ainsi que ses larmes de sang, pour que l’ennemi perfide n’ait aucune prise sur eux.

 

 

Cinquième Mystère Douloureux : Le Crucifiement et la Mort de Jésus

 

            « Pilate livra Jésus aux Juifs pour qu’il soit crucifié. » (Jn 19, 16)

 

            Ce fut le sixième jour de la semaine qu’il racheta l’homme sur la croix, le même jour que, dans le principe, il l’avait créé, et le lendemain il entra dans le sabbat du tombeau pour s’y reposer de l’œuvre qu’il venait d’achever.

            Accorde-nous, Seigneur, de ne pas oublier de te rendre grâces pour le salut que tu nous as apporté, pour tout ce que tu as souffert pour nous.

 

Paroles de saints

 

Saint Augustin 

            « Les peines que l’on endure au Purgatoire, dans le temps d’un clin d’œil, sont pires que celles du plus douloureux martyre ».

Le Curé d’Ars 

            « Si on savait combien est grande la puissance des âmes du Purgatoire et combien de grâces nous pouvons obtenir de Dieu par leur intercession, elles ne seraient pas tant oubliées… Prions bien pour elles, afin qu’elles prient bien pour nous »

 

            Ô Vierge Marie, Mère du Bel Amour, mets dans le cœur de tous tes enfants, de prier et faire dire des Messes pour le repos des âmes du Purgatoire. Etablis cette communion entre les vivants et les morts qui permet de part et d’autre, tant de bénédictions !

            Que les aumôniers militaires soient inspirés par l’Esprit-Saint pour faire garder en mémoire des militaires, leurs compagnons ayant trépassé, par des prières communes et des Messes célébrées à ces intentions. Qu’ainsi, chacun d’entre eux, personnellement, continue de les secourir par des prières venant du cœur.

 

1« Notre Père », 10 « Je vous salue Marie » et 1 « Gloire au Père ».  Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos offenses, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, que les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.

Psaume 129 (130)

 

 « Des profondeurs je crie vers toi, Seigneur.
Seigneur, écoute mon appel ! Que ton oreille se fasse attentive au cri de ma prière.
Si tu retiens les fautes, Seigneur,  Seigneur qui subsistera ?
Mais près de toi se trouve le pardon pour que l'homme te craigne.
J'espère le Seigneur de toute mon âme ; je l'espère, et j'attends sa parole.
Mon âme attend le Seigneur, plus qu'un veilleur ne guette l'aurore.
Plus qu'un veilleur ne guette l'aurore, attends le Seigneur Israël.
Oui, près du Seigneur est l'amour ; près de lui, abonde le rachat.
C'est lui qui rachètera Israël de toutes ses fautes. »

 

 

Victoire, tu règneras !
Ô Croix, tu nous sauveras !
(Bis)

Prière au Christ-Roi, Prince de la Paix, Maître des nations[3]

 

 (si possible à genoux)

 

Ô JESUS, l'Unique Roi de l'univers,
Nous nous prosternons à vos pieds,
Pour vous adorer,
Et pour vous prendre pour notre Roi et notre Guide.

Oui SEIGNEUR,
A vous toutes les nations sont soumises,
Vous êtes Seul le Vrai Roi,
Vous êtes Seul la vraie Paix,
Vous êtes Seul la vraie lumière,
Nous n'adorons que Vous Seul.

Vous êtes notre Seul soutien,
Vous êtes notre Maître,
Ô Grand DIEU du Ciel et de la Terre.
Nous croyons très fermement que vous êtes réellement présent,

Vous êtes notre Seul soutien,
Vous êtes notre Maître,
Ô Grand DIEU du Ciel et de la Terre.


Nous croyons très fermement que vous êtes réellement présent,
Dans la Sainte Eucharistie. Vous êtes là, vivant, aimant.

Vous voulez nous nourrir du Pain de Vie.
Oui, venez et nourrissez vos enfants.

Vos regards sont fixés sur les âmes,
Vous veillez sur toutes les Nations.
Votre Cœur est pour nous un asile de repos,
Nous nous consacrons donc à votre Cœur de Roi et de Prince.

A Vous Seul, SEIGNEUR,
Toute Gloire, Honneur, Amour, soient rendus,
Jusqu'à la consommation des siècles et dans toute l'Eternité.
Amen. † »

 

 

Magnifique est le Seigneur

Magnifique est le Seigneur, Tout mon cœur pour chanter Dieu.
Magnifique est le Seigneur, Alléluia, alléluia.

Que puissance, honneur et gloire, reviennent au Dieu trois fois saint
Aujourd’hui et à jamais, Alléluia, alléluia !

 

 

Pour poursuivre chez soi, la prière en faveur des âmes du Purgatoire,

 

Chapelet de Sainte Gertrude (Se récite sur un chapelet normal)

 

Ce chapelet a été révélé par notre Seigneur Jésus Christ à Sainte Gertrude.

A chaque fois que l’on récite la prière des dizaines de tout son cœur et avec grande foi, 1000 âmes seraient délivrées du purgatoire.

Comment le réciter 

  Sur la croix, réciter le Je crois en Dieu, symboles des Apôtres.

  Sur les 5 grains qui suivent, réciter

 -un Notre Père,

-trois Je vous salue Marie

-un Gloire au Père.

   Sur la médaille et sur chacun des 4 gros grains séparant les dizaines,  réciter un Notre Père

   Sur chaque grain des cinq dizaines, réciter la prière suivante :

 « Père Éternel, je Vous offre le très précieux Sang de Votre Divin Fils, Jésus, en union avec les saintes messes célébrées aujourd’hui à travers le monde, pour toutes les âmes du purgatoire, pour les pécheurs dans l’Église Universelle, les pécheurs en tout lieu, ceux de mon entourage et de ma propre famille.

AMEN »

 

  A la fin de chaque dizaine, réciter les prières suivantes :

 « Cœur Sacré de Jésus, ouvre les cœurs et les esprits des pêcheurs à la vérité et à la lumière de Dieu, le Père. Cœur Immaculé de Marie, priez pour la conversion des pêcheurs et du monde »

 Avec 1 Gloire Au Père.

  Terminer par le signe de croix sur la croix.

 

***

 

Oraisons de sainte Brigitte

Paroles du Christ Jésus : «  Sachez que j'accorderai à ceux qui réciteront, pendant douze ans, sept Notre Père et Je vous salue Marie et les prières suivantes en l'honneur de mon Précieux Sang, les cinq grâces suivantes :

1. Ils n'iront pas au Purgatoire.

2. Je les compterai au nombre des martyrs, comme s'ils avaient versé leur sang pour la Foi.

3. Je conserverai en état de grâce sanctifiante l'âme de trois de leurs parents, au choix.

4. Les âmes de leur parenté, jusqu'à la quatrième génération, éviteront l'enfer.

5. Ils connaîtront la date de leur mort un mois avant.

S'ils devaient mourir avant, je considère la chose acquise comme s'ils avaient rempli toutes les conditions. »

Les Saints Papes Innocent X (1649) et Clément XII (1736) ont accrédité et encouragé cette dévotion.

Le Pape Innocent X a ajouté que les âmes qui s'en acquittent, libèrent, chaque Vendredi Saint, une âme du purgatoire.

Sept Pater de Sainte Brigitte

 

Prière

 

Jésus, je veux, maintenant, réciter sept fois le Notre Père, en union du même amour par lequel cette prière a sanctifié et adouci Ton Cœur. Prends-la de mes lèvres, en Ton Divin Cœur. Corrige-la et perfectionne-la afin qu'elle apporte autant d'honneur et de joie en la Sainte Trinité que Tu nous en as démontrés sur la terre ; cette prière voudrait submerger Ta Sainte Humanité pour glorifier Tes Saintes Plaies et Le Précieux Sang qui s'en est écoulé.

 

 1 - Circoncision (pater, ave)

Père éternel, par les Mains immaculées de Marie et le Divin Cœur de Jésus, je T'offre les premières plaies, les premières douleurs et la première effusion de Sang versé par Jésus pour expier les péchés de l'homme, de la jeunesse, les miens, et pour le renoncement aux premiers péchés mortels, surtout dans ma parenté.

 

 2 - Sueur de Sang (pater, ave)

Père éternel, par les Mains immaculées de Marie et le Divin Cœur de Jésus, je T'offre les douleurs atroces du Cœur de Jésus au jardin des Oliviers, et chaque goutte de Sa sueur de Sang pour expier tous les péchés de cœur, les miens, pour le renoncement à de tels péchés et pour l'accroissement de l'amour de Dieu et du prochain.

 

 3 - Flagellation (pater, ave)

Père éternel, par les Mains immaculées de Marie et le Divin Cœur de Jésus, je T'offre les milliers de plaies, les douleurs cruelles et le précieux Sang de Jésus lors de Sa flagellation, pour tous les péchés de la chair, les miens, pour le renoncement à de tels péchés et pour la conservation de l'innocence, en particulier dans ma parenté.

 

 4 - Couronnement d'épines (pater, ave)

Père éternel, par les Mains immaculées de Marie et le Divin Cœur de Jésus, je T'offre les plaies, les douleurs et le précieux Sang de la Tête sacrée de Jésus lors de Son couronnement d'épines, pour expier tous les péchés d'esprit de l'homme, les miens, pour le renoncement à de tels péchés et pour l'extension du Règne du Christ sur la terre.

 

5 - Portement de la Croix (pater, ave)

Père éternel, par les Mains immaculées de Marie et le Divin Cœur de Jésus, je T'offre les douleurs de Jésus sur le chemin du Calvaire, surtout Sa sainte plaie de l'épaule, le précieux Sang, pour alléger le poids de la Croix, mes murmures contre les saintes ordonnances, tous les péchés commis, pour le renoncement à de tels péchés et pour un véritable amour pour la Sainte Croix.

 

 6 - Crucifixion de Jésus (pater, ave)

Père éternel, par les Mains immaculées de Marie et le Divin Cœur de Jésus, je T'offre ton Divin Fils, cloué et élevé sur la Croix, Ses plaies aux mains et aux pieds et les trois filets de son précieux Sang versé pour nous, Son extrême dénuement, Son obéissance parfaite, toutes les affres de Son Corps et de Son Âme, Sa précieuse mort et Son mémorial non sanglant dans toutes les Saintes Messes de la terre, pour expier toutes les atteintes aux vœux et aux saintes institutions, en réparation de mes péchés et ceux du monde entier, pour les malades et les mourants, pour obtenir de saints prêtres et laïcs, aux intentions du Saint Père, pour la restauration de la famille chrétienne, pour fortifier et encourager la foi, pour notre patrie, pour l'unité des peuples dans le Christ et Son Église, ainsi que dans tous les pays où les Chrétiens sont en minorité.

 

 7 - Blessure du côté (pater, ave)

Père éternel, accepte, pour le besoin de la sainte Église et en expiation des péchés des hommes, ces précieux dons, Eau et Sang, jaillis de la plaie du divin Cœur de Jésus. Sang du Christ, déversé par Ton Sacré Cœur, lave-moi et purifie-moi de tous mes péchés coupables. Eau du côté du Christ, lave-moi et purifie-moi de mes premiers péchés et sauve-moi, ainsi que toutes les pauvres âmes, des flammes du Purgatoire. Ainsi soit-il !



[1]              www.sanctuaire-notredamedevalfleury.fr Cette œuvre fut reconnue rapidement par le Cardinal de Bonald, archevêque de Lyon, qui demanda d’en être le premier associé. Elle fut approuvée par le Pape Pie IX le 14 mars 1862, et confirmée, en 1894, par le Pape Léon XIII. Son siège se trouve au 95 rue de Sèvres 80 000 Paris, qui est la maison-mère des Lazaristes. Dans la chapelle Saint-Vincent-de-Paul, elle a un autel spécialement consacré au Christ en prière au jardin de Gethsémani. C’est là que les fidèles se retrouvent chaque premier vendredi du mois, à 15h.

 

[2]              L’Archiconfrérie de la Sainte Agonie a aussi à cœur de développer la dévotion au scapulaire de la Passion, appelé scapulaire rouge, révélé le 26 juillet 1846 à une Fille de la Charité, Apolline Andriveau. De la même façon, elle s’efforce de répandre le chapelet du chemin de croix qui permet  de méditer les principaux événements de la Passion.

 

[3] Prière dictée par Notre Seigneur à Sœur Marie Olive du Christ-Roi, le 7 Juillet 1927, au Monastère des bénédictines du Saint Sacrement, 16 rue Tournefort, Paris

 



02/11/2022
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 57 autres membres