SOS Saint Joseph

SOS Saint Joseph

Chapelles vivantes - février 2021

L’OFFRANDE D’AMOUR !

 

            En ces temps inédits où tout est porté soi-disant pour protéger les peuples - uniquement sur le plan sanitaire – et avec des mensonges permanents…,  l’urgence demeure de sauver les âmes, car si les corps subsistent durant un temps limité sur la terre, l’éternité attend les âmes et combien ne pensent même pas, ou ne croient pas à la vie après la mort !…

            C’est pourtant bien un des rôles des veilleurs que nous sommes. Nous avons une mission, ô combien essentielle, celle de ramener des bénédictions sur la France et ceux qui nous défendent, des protections, mais plus encore, le salut pour x âmes !…

 

            Pour cette veillée, nous allons reprendre – de façon synthétique – les messages de la Vierge Marie qu’elle nous a donnée lors de ses différentes apparitions intervenues sur la France et reconnues par l’Eglise. A partir de ces méditations, nous prierons tant pour tous ceux qui sont engagés pour notre patrie, et qui, dans ces temps houleux où certaines professions et vocations présentent non seulement des dangers pour leur vie en raison de leur exposition particulière mais de plus - risquant de servir de « tampon » entre l’Etat et un peuple exacerbé – (pour certains en totale faillite et désespoir…), préfèrent démissionner, ne ressentant plus dans ce qu’il leur est demandé la « mission première noble » que les vocations de soldats, gendarmes, policiers, etc… recèlent d’emblée.

 

Nous prierons aussi pour nous, car notre rôle dans ce monde où tous les repères de la nation sont éclaboussés, où les racines chrétiennes sont progressivement effacées à un rythme de plus en plus soutenu, favorisant ainsi l’émergence de lois iniques contre la vie, des plus petits aux plus âgés… notre « mission » de veilleur se voit encore davantage appelée, car le cri venant du cœur touche le cœur de Dieu ! C’est d’ailleurs aussi le message de Marie à Pontmain : « Priez mes enfants car mon Fils se laisse toucher ! » Pourquoi est-elle venue dans ce village ? Relisons l’histoire : depuis que l’abbé Guérin s’était installé, il n’a cessé tous les soirs d’organiser une veillée avec ses paroissiens où ils rendaient honneur à la Sainte Vierge par des prières, des chants, un autel mis à l’honneur… Si nous observons bien les circonstances des apparitions de notre Mère du Ciel, nous conviendrons, que bien souvent, elle intervient sur un lieu où, la prière ou les vertus d’un saint creusent le sillon de la grâce… Par une prière constante, fervente qui vient du cœur, on obtient tout !

 

Le Sacré-Cœur de Jésus – qui a souffert sa passion et qui est mort pour nous afin de réconcilier l’humanité avec son Père, dans son offrande d’Amour, appelle chacun à s’offrir, chaque jour, en renouvelant son désir de vouloir vivre de sa divine volonté, et ainsi, d’offrir toute souffrance, toute peine, toute maladie, toute joie, en union avec sa Croix pour œuvrer pour la Rédemption du monde. Comment ne pas répondre à ce Dieu d’Amour inouï qui porte dans son cœur brûlant chacun d’entre nous, souhaitant nous combler pour l’Eternité !

Merci d’avance, chers frères et sœurs en Christ de renouveler au quotidien l’offrande de votre vie, et de chercher à répondre aux demandes de la Vierge Marie, car nous sommes alors sûrs de la Victoire ! Faisons tout ce qui nous est possible pour sauver un nombre illimité d’âmes qui, au lieu de se perdre, recevront, ne serait-ce qu’à leur dernière heure, la grâce du salut éternel !

 

MBB

 

 

Chez nous soyez Reine

 

Chez nous, soyez Reine,

Nous sommes à vous,

Régnez en Souveraine,

Chez nous, chez nous.

Soyez la Madone

Qu’on prie à genoux,

Qui sourit et pardonne,

Chez nous, chez nous.

 

1-      Salut brillante étoile

Qui nous montrez les cieux

Par vous Dieu se dévoile

Jetez sur nous les yeux.

 

2-      Vous êtes notre Mère

Daignez à votre Fils,

Offrir l’humble prière,

De vos enfants chéris.

 

3-      Nous voulons être apôtres,

Rendez-nous généreux,

Que nous songions aux autres

Pour les mener à Dieu.

 

 

 

 

 

Chapelet avec La Vierge Marie

1 « Je crois en Dieu », 1 « Notre-Père », 3 « Je vous salue Marie », 1 « Gloire au Père »

 

Premier Mystère Lumineux : Le Baptême de Jésus

« Pour moi, je vous baptise avec de l’eau, mais vient plus fort que moi… lui vous baptisera dans l’Esprit-Saint et le feu » (Luc 3, 16)

 

Le jour de notre baptême est un jour lumineux par excellence : nous devenons « enfant de Dieu », l’enfant du Très-Haut, « prophète, prêtre, roi » ! Nous nous hissons vers l’inimaginable, le soleil sans fin car l’Esprit de Dieu est sur nous et nous devons alors prendre conscience, et plus que jamais, du cadeau que Dieu nous offre : en écoutant sa Parole pour mieux répondre à ce qu’il attend de chacun de nous et de nos vies, afin de lui être fidèle…

 

Apparitions mariales : la prière

 

La première demande de la Vierge Marie, dans toutes ses apparitions est bien d’abord un appel pressant à la prière, le chapelet, mais plus encore aujourd’hui le rosaire, car le mal, s’est grandement établi sur cette terre, menaçant jusqu’à nos libertés religieuses. Or, nous devons sauver  notre France et par l’union dans la prière, que de terrains gagnés sur terre et pour le ciel !

Que ce soit à Lourdes où elle fait prier le chapelet à Bernadette simplement par sa vision ; à Pontmain : « Mais priez mes enfants !...  Mon Fils se laisse toucher !» ; à l’Île Bouchard, elle ne parle pas moins de 11 fois de la prière ; au Laus, où elle demande la construction d’un lieu de prière ; Rue du Bac, où elle invite grands et petits à « venir au pied de l’autel recevoir les grâces qui seront répandues sur toutes les personnes qui les demanderont avec confiance et ferveur », autrement dit, qui intercèderont par la prière du cœur et la confiance ; à la Salette, Marie fait savoir que la fin de la disette est conditionnée par la prière et la conversion.

Sous de multiples formes, mais dans toutes ses apparitions, la prière est la première condition pour ramener sur terre le « Royaume de Dieu ». Il faut prier pour recevoir…

 

Vierge Marie, dans ce monde si tourmenté, protège tous nos membres de services de sécurité et de défense de France, des violences dont ils peuvent être eux-mêmes acteurs lors de situations difficiles à maîtriser. Montre-leur comment réussir à accomplir leur mission au quotidien en apprenant à savoir entrer en eux-mêmes, là où Dieu se cache pour retrouver la paix intérieure et ne pas se laisser corrompre. Sème en eux une foi vive qui puisse leur donner inspiration et courage en toute circonstance.

Mère de Dieu, Mère des hommes, nous t’implorons pour que – nous, veilleurs par la prière – devenions une véritable armée avec nos « chapelles vivantes » et « nos petits foyers de lumière ». Que tous et chacun vivions en profondeur cette offrande d’amour pour hâter le triomphe de ton Cœur immaculé. Que nos suffrages ne cessent d’augmenter, touchant toutes les contrées de la France… et t’honorant d’un Rosaire quotidien.

 

1« Notre Père », 10 « Je vous salue Marie » et 1 « Gloire au Père ».  Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos offenses, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, que les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.

 

1.jpg

 

Notre-Dame de la prière

 

Je suis votre maman du ciel, Approchez, embrassez ma main,

Et chantez le magnificat, Donnez votre main, je veux l’embrasser

Et chantez le magnificat, Donnez votre main, je veux l’embrasser

 

Ô Notre-Dame de la prière Ô Marie apprends-nous à prier !

Ô belle Dame, ton beau sourire, Nous invite aujourd’hui à t’aimer.

 

 

Deuxième Mystère Lumineux : Les noces de Cana

Jésus fut invité à des noces à Cana en Galilée ainsi que sa mère et les premiers disciples. Le vin des noces étant épuisé, la mère de Jésus lui dit : « Ils n’ont plus de vin ». Jésus répondit : « Que me veux-tu femme ? Mon heure n’est pas encore arrivée. » Sa mère dit aux servant : « Tout ce qu’il vous dira faites-le. » (Jean 2, 1-3)

 

A travers ce mystère, Marie est le guide qui nous montre ce que nous devons faire en toute situation de notre vie, si nous lui restons fidèles. Développons cette intimité avec elle - l’épouse de l’Esprit-Saint - afin que dans toute tempête nous soit montré le chemin à suivre.

 

Apparitions mariales : la conversion

 

L’autre point régulièrement repris par la Vierge Marie est la demande de conversion, signalant aux hommes par là-même combien le Père dans sa Miséricorde, n’attend que le moment où ses enfants viendront repentis du fond de leur cœur, comme le fils prodigue, pour les serrer contre son cœur à travers le Sacrement de la Réconciliation.

A Lourdes, elle répète plusieurs fois le mot « pénitence », faire pénitence pour déjà pouvoir se sauver ; à Pontmain, elle brandit la croix, rappelant ainsi la nécessaire participation  au sacrifice de son Fils ; au Laus, la demande du lieu de prière est pour la « conversion des pécheurs », elle y prône la réconciliation ; comme il est écrit dans l’Apocalypse (16, 8-9) que la sécheresse au lieu de provoquer la conversion pousse au blasphème, à la Salette, la Vierge Marie met en valeur le fait que la pénurie de pommes de terre provoque les jurons !

Dans l’Evangile, l’apôtre Luc (13, 3) avait déjà averti : « Si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous ».

 

Que tous nos membres du corps défendant de la France – donnés pour la nation – sachent tourner leur cœur vers Dieu par une conversion sincère et pour cela, puissent rencontrer soit un aumônier militaire, un prêtre ou une personne suffisamment en Dieu pour les amener au Sacrement de Réconciliation.

Que l’exemple de la Vierge Marie montre aux époux de tous nos engagés pour la France, le chemin de la fidélité et d’un amour toujours renouvelé.

 

1« Notre Père », 10 « Je vous salue Marie » et 1 « Gloire au Père ».  Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos offenses, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, que les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.

 

Si la mer se déchaîne

 

Si un jour sur ta route, tu rencontres le mal,

Ne sois pas dans le doute, Dieu aime ses enfants (bis)

Il n’a pas dit que tu coulerais, il n’a pas dit, que tu sombrerais

Il a dit : « Allons de l’autre bord », Allons de l’autre bord.

 

 

Troisième Mystère Lumineux : L’annonce du Royaume

« Le royaume des cieux est semblable à un trésor caché dans un champ ; un homme, l’ayant trouvé le recacha et, dans sa joie, s’en alla vendre tout ce qu’il avait et acheta ce champ. » (Mt 13, 44)

Devenons de bons ouvriers dans la vigne du Seigneur par nos paroles, nos actes, nos vies. Prions, intercédons, guérissons les malades, redonnons l’espérance, donnons-nous sans compter et soyons sûrs que nous serons remplis d’une joie intérieure vive !

 

Apparitions mariales : l’obéissance

 

Marie, à la rue du Bac, regrette que la règle ne soit pas observée dans les deux communautés de Saint Vincent de Paul et des Filles de la Charité. Elle insistera plusieurs fois sur l’importance de l’obéissance des voyants envers les ecclésiastiques du lieu. Dans l’épître aux Hébreux (HE 5, 7-9) relatant l’agonie de Jésus à Gethsémani : « Bien qu’il soit le Fils, il apprit par ses souffrances l’obéissance et, conduit à sa perfection, il est devenu pour tous ceux qui lui obéissent, la cause du salut éternel. » Suivre les commandements est le chemin de la perfection. Il faut obéir aux ecclésiastiques et observer les Règles parce que l’obéissance au Père est chemin de perfection

 

Vierge Marie, nous t’implorons pour que nos intercessions touchent le cœur de tous ces hommes et ces femmes si exposés dans notre pays.

Qu’ils puissent redécouvrir les vertus chrétiennes afin que la joie de la Foi vive les gagne et les transporte vers une intimité avec Dieu qui leur permette d’être victorieux sur toute désespérance, désir de suicide, décisions difficiles à prendre en situations inédites...

 

1« Notre Père », 10 « Je vous salue Marie » et 1 « Gloire au Père ».  Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos offenses, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, que les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.

 

Victoire, tu régneras

 

Victoire, tu régneras, Ô Croix, tu nous sauveras !

Rayonne sur le monde, qui cherche la vérité

Ô Croix, source féconde, d’amour et de liberté.

 

 

Quatrième Mystère Lumineux : La transfiguration

« Il parlait encore, lorsqu’une nuée lumineuse les couvrit, et voici qu’une voix venue du ciel disait : "Celui-ci est mon Fils bien-aimé en qui j’ai mis mes complaisances : écoutez-le !" » (Mt 17,5)

Par notre baptême le Père, le Fils et le Saint-Esprit habitent en nous. Ne contristons pas ces hôtes divins. « L’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi, l’humilité et la maîtrise de soi » (Ga 5, 22-23) nous transfigurent en Jésus-Christ. Ne laissons pas le péché éteindre en nous la lumière de la résurrection.

 

Apparitions mariales : la pureté et la purification

 

Régulièrement les apparitions mariales se déroulent auprès de petits enfants ou de jeunes adolescents(tes). Marie, à Lourdes, dit qu’elle est « l’Immaculée Conception » ; à l’Île Bouchard, elle mentionne qu’elle est bien conçue sans péché, « l’Immaculée Conception ». La pureté appelle la grâce, c’est pourquoi de jeunes enfants, non encore pollués par le péché, attirent le ciel et permettent la transmission de messages de Dieu auprès des hommes de la terre.

Mais, comme la Vierge Marie sait combien, avec l’âge, le péché a terni les êtres, elle nous donne le « comment faire » pour sortir de cet état et nous renvoie aux Sacrements. De plus, elle permet aussi le surgissement de sources purificatrices pour aider aux guérisons des corps et des âmes. Toutes ses apparitions manifestent  la présence d’une Mère soucieuse de tous ses enfants et animée d’une magnifique tendresse.

Une fois purifié de nos péchés, la vie s’ouvre alors, pour chacun avec la grâce, pour un chemin, si tortueux soit-il sur terre, mais se fait de plus en plus léger en Jésus-Christ…

 

 ‘Viens Esprit-Saint ! Prépare dans les cœurs le règne de l’amour ardent

des deux Très Saints Cœurs.’ »

 

Seigneur Jésus et Marie, Vierge Sainte, nous vous implorons d’intercéder avec nous afin que l’Esprit-Saint prépare dans les cœurs de tous les veilleurs que nous sommes, le règne de l’amour ardent des deux Très Saints Cœurs et que notre prière rejoigne tous nos membres des services de sécurité et de défense de France, leur famille, l’Eglise et tout le peuple de France.

 Que s’établisse ainsi progressivement sur notre pays le règne de l’Amour du Sacré-Cœur de Jésus et du Cœur Immaculé de Marie.

Sacré-Cœur de Jésus que ton Règne arrive !

 

1« Notre Père », 10 « Je vous salue Marie » et 1 « Gloire au Père ».  Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos offenses, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, que les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.

 

2.jpg

 

Petit cantique de Saint Louis-Marie Grignion de Montfort, (version abrégée, à faire plusieurs fois)

 

Cœur Sacré de Jésus : que votre règne arrive !

Cœur Sacré de Jésus : je crois en votre amour pour moi !

Cœur Sacré de Jésus : j’ai confiance en vous !

 

 

Cinquième Mystère Lumineux : L’Institution de l’Eucharistie

            Puis prenant le pain, il le bénit, rendit grâce, le rompit et le donna à ses disciples en disant : « Prenez, mangez, ceci est mon corps donné pour vous ; faites cela en mémoire de moi ». Puis prenant une coupe, après le repas, il rendit grâce et la leur donna en disant : « Buvez-en tous ; cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang qui va être répandu pour une multitude en rémission des péchés. » (Lc 22, 19-20 ; Mt 26, 26-28)

 

            Lorsque nous communions  en état de grâce au Corps et au Sang du Christ Ressuscité, présent sacramentellement dans l’Eucharistie, nous accueillons en nous la présence ineffable de Dieu qui nourrit en nous la vie abondante, éternelle. Demandons à Jésus-Eucharistie de nous guérir et de nous sanctifier et croyons qu’il va le faire. Préparons-nous, au préalable dans le sacrement de réconciliation, pour demander à l’Esprit-Saint de préparer nos cœurs afin que soient détruits tous les germes de mort et que notre cœur soit purifié de toute souillure.

 

Témoignage d’une religieuse sur la puissance d’une prière d’offrande de sa vie à Dieu

 

Avec la grâce de Dieu, je transmets depuis longtemps cette prière de Marie aux malades :

 

« Mon Jésus, je sais que tu m’aimes, mais celui (celle) que tu aimes est malade. S’il est possible, fais que la coupe de la maladie s’éloigne de moi. J’ajoute cependant à ma demande ce que tu as dit au jardin de Gethsémani : ‘ Que ta volonté soit faite et non la mienne ! ‘

Mon Jésus, fortifie-moi par ta grâce et console-moi.

Mère de Dieu, salut des malades, prie pour moi auprès de ton divin Fils. Amen. »

 

Il m’a été permis de constater combien ils s’en trouvent soulagés. Et cela dès que, dans une lumière intérieure, ils reconnaissent la grandeur de la grâce qu’ils reçoivent par cette prière :« l’offrande de l’amour » en acceptant et en offrant leurs souffrances. Dans les hôpitaux, je m’approchais souvent des grands malades, surtout de ceux qui ne recevaient aucune visite des membres de leurs familles ou qui avaient perdu  tout contact avec eux. J’ai rencontré ceux qui souffrent le plus durement : les cancéreux, les grabataires. La plupart savaient qu’ils étaient atteints d’une maladie incurable. Ils trouvaient que végéter ainsi était absurde, puisque personne n’avait plus besoin d’eux. Mais, au moment où ils apprenaient :

 

-          Qu’ils sont les enfants les plus chers de la Mère de Dieu,

-          Que le Christ cherche en eux un disciple,

-          Qu’Il les appelle à unir leurs souffrances aux souffrances de sa Croix ;

-          Qu’Il a besoin d’eux pour continuer son œuvre de Rédemption,

-          Qu’ils sont un Trésor pour la sainte Eglise,

-          Que par leurs souffrances, ils peuvent sauver des âmes,

-          Que par leurs supplications, ils peuvent obtenir des prêtres qui s’identifient au Christ,

-          Qu’ils peuvent contribuer à la paix entre les hommes dans le monde,

-          Que par leurs souffrances ils peuvent faire pénitence pour leurs propres fautes et celles des autres,

-          Qu’à l’heure de la mort, ils pourront aller directement au Ciel sans passer par le Purgatoire,

 

Et donc, que la grâce de Dieu agissait merveilleusement dans leur cœur ! Ils pleuraient de joie d’apprendre que Dieu et sa Mère les aimaient si tendrement. Ils croyaient en effet que Dieu était irrité contre eux et ils prenaient leurs souffrances pour une punition. Parmi eux, il y en avait qui ne croyaient pas à l’existence de Dieu et qui pensaient se suicider. Mais lorsqu’ils reconnaissaient la grandeur de la grâce que recèle l’offrande de leur amour et qu’une créature ne peut rien offrir de plus grand à son Créateur que son amour, un changement s’opérait en eux : ils devenaient patients, même leur comportement s’améliorait, leur résignation aussi, frappait les infirmières. Ils étaient devenus les saints cachés du Seigneur. Leur sacrifice offert à Dieu les soutenait. Quelques-uns guérissaient. D’autres s’endormaient paisiblement dans le Seigneur.

 

            Sainte Mère de Dieu, que ce message du Ciel parvienne à tous nos frères souffrants, notamment en cette période cruciale où le monde entier est devenu un véritable hôpital ! Que tous ceux qui sont frappés par une maladie – quelle qu’elle soit – aient connaissance de cette grâce possible par la prière pour tout être humain. Qu’ils rencontrent une personne leur faisant connaître ce cadeau du Ciel, pour devenir eux-mêmes « cadeau » pour Dieu et pour ce monde.

            Que tous nos membres des services de sécurité et de défense de France touchés dans leur chair et leur esprit, aient l’opportunité par leurs aumôniers militaires d’avoir accès aux grâces inestimables que sont les Sacrements qui nourrissent l’esprit et guérissent l’âme, et bien des fois, le corps!... Que le don total de leur vie pour la nation leur fasse goûter la présence de Dieu sur eux et la douceur de l’amour de leur Mère du Ciel. Qu’ils décident en toute chose de faire offrande de leur vie en premier à Dieu

 

1« Notre Père », 10 « Je vous salue Marie » et 1 « Gloire au Père ».  Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos offenses, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, que les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.

 

Prière de « L’OFFRANDE de l’AMOUR »

 

« Mon Jésus, En présence de la Sainte Trinité, de Marie notre Mère du Ciel, et de toute la Cour céleste, je m’unis aux mérites de ton précieux Sang et de ta Croix.

J’offre toute ma vie aux intentions de ton Sacré-Cœur Eucharistique et du Cœur Immaculé de Marie. Je t’offre également toutes les messes et les communions, les bonnes œuvres, les sacrifices et les souffrances de toute ma vie. Je te donne tout en esprit d’expiation des péchés et pour que la Sainte Trinité soit adorée, ainsi que pour l’unité de la Sainte Eglise, pour le Saint-Père, pour nos prêtres et nos religieux, pour de saintes vocations sacerdotales et religieuses et pour toutes les âmes, cela jusqu’à la fin du monde.

Mon Jésus! Accepte cette offrande de ma vie et donne-moi la grâce d’y demeurer fidèle jusqu’à ma mort ! Amen. »

 

Cœur de Jésus brûlant d’amour (Ter)                                                              

 

Cœur de Jésus brûlant d’amour, Embrase-nous par ton Esprit !

Que nos cœurs soient semblables au tien, Que nous brûlions de charité !

 

Pour l’envoi

REGARDE L’ETOILE

 

1. Si le vent des tentations s’élève, si tu heurtes le rocher des épreuves.
Si les flots de l’ambition t’entraînent, si l’orage des passions se déchaîne :

 

R. Regarde l’étoile, invoque Marie,
Si tu la suis, tu ne crains rien !
Regarde l’étoile, invoque Marie,
Elle te conduit sur le chemin !

 

 

2. Dans l’angoisse et les périls, le doute, quand la nuit du désespoir te recouvre.
Si devant la gravité de tes fautes, la pensée du jugement te tourmente :

 

3. Si ton âme est envahie de colère, jalousie et trahison te submergent.
Si ton cœur est englouti dans le gouffre, emporté par les courants de tristesse :

 

4. Elle se lève sur la mer, elle éclaire, son éclat et ses rayons illuminent.
Sa lumière resplendit sur la terre, dans les cieux et jusqu’au fond des abîmes.



01/02/2021
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres