SOS Saint Joseph

SOS Saint Joseph

Chapelles vivantes - juin 2021

LEucharistie pour une vie transformée

            La messe est le sacrifice du Corps et du Sang de notre Seigneur Jésus-Christ, offert sur nos Autels sous l’apparence du pain et du vin. En d’autres termes, Dieu se donne en se faisant extrêmement petit pour ne pas nous effrayer et venir nous visiter dans notre propre misère.

            Jésus Lui-même l’a instituée, le soir du Jeudi Saint, veille de sa mort. Jésus a été à la fois offrant et offert, c’est-à-dire PRETRE et VICTIME. Les apôtres y communièrent pour la première fois. Ainsi la Messe n’est et ne peut jamais être humaine, elle est du Domaine Sacré, puisque son origine est toute DIVINE.

 

 

Petit historique de la messe[1]

La messe au temps des apôtres

 

            Les Apôtres firent ce qu’ils avaient vu faire par Jésus, sans rien changer, en ajoutant seulement des prières. A la fin d’un repas fraternel appelé « Agapé », auquel prenaient part les premiers chrétiens, l’apôtre faisait une prière de remerciement ou prière eucharistique et racontait la Sainte Cène, avec les mêmes paroles : « Ceci est mon Corps, ceci est mon Sang. » Le miracle du changement se produisait comme si Jésus avait parlé lui-même et tout le monde communiait.

 

La messe au temps des persécutions

 

            Les évêques et les prêtres successeurs des apôtres continuèrent. Mais, persécutés par les païens, ils se cachaient. On disait la messe dans les maisons des chrétiens ou bien dans des souterrains appelés catacombes.

            On faisait d’abord des lectures et des prières variées. C’est ainsi que vint l’habitude de lire un passage d’une lettre écrite par un apôtre, appelée épitre, ou bien une page d’Evangile. Puis, les fidèles venaient auprès de l’Autel apporter le pain et le vin que le prêtre allait offrir : c’était l’OFFERTOIRE. On faisait alors sortir ceux qui n’étaient pas encore baptisés, et qu’on ne jugeait pas dignes d’être présents au sacrifice.

            Le prêtre récitait la préface : c’était vraiment le commencement du Sacrifice tel que Notre Seigneur l’avait fait. Il consacrait. Après la consécration, il rompait le pain devenu Corps de Jésus, et chacun des assistants en recevait une parcelle pour communier.

            On en portait aux malades et même secrètement aux chrétiens emprisonnés qui allaient souffrir le martyre. Les enfants recevaient les miettes précieuses et communiaient aussi. Au bout de trois siècles, les chrétiens eurent la liberté de bâtir des églises et l’on put célébrer la MESSE dans les églises.

 

La messe à travers les siècles

 

            Lectures et prières furent peu à peu réglées d’avance et fixées. On choisissait des lectures et des prières rappelant un évènement de la vie de Notre Seigneur, ou de la vie de la Sainte Vierge.

            Les saints devenus nombreux furent aussi honorés chaque jour à la messe. Toutes les lectures et prières de la messe furent recueillies dans un livre : le missel.

 

La Messe est le plus grand privilège de l’homme sur la terre.

 

En avons-nous conscience ?

 

messe.jpg

 

PAIN VERITABLE

 

 

Pain véritable, Corps et Sang de Jésus-Christ,

Don sans réserve, de l’amour du Seigneur,

Corps véritable de Jésus Sauveur

 

Pain de Vie, Corps ressuscité, Source vive de l’éternité

 

Pain de la route, dont le monde garde faim

Dans la douleur et dans l’effort chaque jour,

Pain de la route, Sois notre secours.

 

Pain de Vie, Corps ressuscité, Source vive de l’éternité

 

Vigne du Père où murit un fruit divin

Quand paraîtra le vendangeur à la fin,

Qu’auprès du Père, nous buvions ce vin.

 

Pain de Vie, Corps ressuscité, Source vive de l’éternité

 

 

 Jésus.jpg

 

 

 

 

Chapelet à Notre-Dame inspiré par Saint Padre Pio[2]

 

Mystères douloureux

 

1 « Je crois en Dieu » 1 « Notre Père », 3 « Je vous salue Marie » 1 « Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, comme Il était au commencement, maintenant et toujours, dans les siècles des siècles, Amen ».

 

Premier Mystère Douloureux : l’Agonie de Jésus à Gethsémani

 

Jésus dit à ses disciples : « J’ai désiré vivement manger cette Pâque avec vous avant de souffrir. » (Lc 22, 15)

 

Dans son agonie, Homme de douleurs,

Jésus tremble et prie pour tous les pécheurs.

Mon péché l’accable de son poids maudit :

Et moi, le coupable, suis trop peu contrit.

 

Vivre la Messe avec Saint Padre Pio 

(Ne seront repris que quelques-unes de ses paroles relatives aux différentes étapes de la messe)

 

L’OFFERTOIRE : C’est l’arrestation de Jésus : l’« heure » est venue…

 

            Le moment est arrivé pour chacun des participants de la messe de s'offrir au Seigneur, tels que nous sommes, avec tout ce que nous avons, tout ce que nous pouvons et lui remettre ce « tout » entre ses mains.

            La prière suivante peut nous aider : « Seigneur, je T’offre tout ce que je suis, tout ce que j’ai et tout ce que je peux. Je remets tout entre Tes mains. Construis ce que Tu désires, Seigneur, avec le rien que je suis. Par les mérites de ton Fils, transforme-moi, Dieu Tout Puissant

            Mais ne nous satisfaisons pas de le faire pour nous : intercédons alors pour nos familles, nos amis, notre paroisse, nos prêtres, notre Patrie, nos ennemis et tous ceux qui se recommandent à nos prières.

            C’est le moment où tous les anges gardiens viennent déposer devant l’Autel du Seigneur nos offrandes et nos supplications. Ne contristons pas notre Ange gardien. Si nous n’avons rien à offrir ni demander, il arrive tristement les mains vides ! La messe a une telle valeur infinie, alors soyons généreux en offrandes et en demandes !

 

            Ô Marie, refuge des pécheurs et Saint Padre Pio, intercédez pour tous nos membres des services de sécurité et de défense de France pour qu’ils puissent vivre pleinement la Grâce de la Messe. Qu’ils n’hésitent pas à s’offrir tels qu’ils sont et ne se sentent pas indignes de faire toutes les demandes que leur cœur leur dicte.

            Qu’ils n’aient pas peur de déposer toutes leurs angoisses, leurs douleurs, leurs supplications en ces temps troubles où un questionnement fondamental sur leur engagement se pose pour certains. Que tous soient généreux en offrandes et en demandes. Que l’Esprit Saint, avec une grande Puissance vienne les saisir !

 

1 « Notre Père »,10 « je vous salue Marie » 1 « Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme Il était au commencement, maintenant et toujours, dans les siècles des siècles, Amen ». O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix. Amen

 

O Seigneur, rassemblez

 

O Seigneur, rassemblez dans votre Eglise

Tous nos frères qui peuplent l’univers.

 

O Dieu Sauveur, répandez sur la terre

L’Esprit de force, d’Amour, de Lumière,

Pour embraser l’humanité, au grand feu de votre charité.

 

 

Deuxième Mystère Douloureux : la Flagellation

 

« Après avoir fait flageller Jésus, Pilate le livra pour qu’il soit crucifié. »  (Mt 27, 26)

 

Sa chair déchirée par d’affreux bourreaux

Est tout empourprée et vole en lambeaux.

Fais, je t’en supplie, Mère de douleurs,

Que je mortifie mes sens et mon cœur.

 

Vivre la Messe avec Saint Padre Pio 

 

De la PRIERE EUCHARISTIQUE jusqu’à la CONSECRATION : Rejoindre Jésus dans son emprisonnement, sa flagellation, son couronnement d’épines et son chemin de croix ; lui confier, au Memento, tous ceux pour qui nous prions spécialement.

            Le moment est arrivé de commémorer le chemin de Croix du Christ Jésus… et de poursuivre notre méditation en citant spécialement tous ceux pour qui nous désirons intercéder et toutes nos intentions particulières.

 

            Ô Marie, refuge des pécheurs et Saint Padre Pio, intercédez pour que tous nos membres des services de sécurité et de défense de France aient la Grâce de saisir combien Jésus est proche d’eux dans toutes leurs situations explosives. Qu’ils réalisent combien Il a pris sur Lui toutes les malédictions pour nous libérer et nous guérir. Il est l’Absolue antidote du Mal.

            Qu’il soit donné à tous nos Fils et Filles de la Nation de prendre conscience de ce cadeau inouï qui réconcilie le moindre pécheur avec Dieu et redonne goût à la vie si dure soit-elle.

 

1 « Notre Père »,10 « je vous salue Marie » 1 « Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme Il était au commencement, maintenant et toujours, dans les siècles des siècles, Amen ». O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix. Amen

 

Souviens-toi de Jésus-Christ

 

Souviens-toi de Jésus-Christ ressuscité d’entre les morts.

Il est notre salut, notre gloire éternelle.

 

Si nous souffrons avec Lui, avec Lui nous régnerons.

 

 

Troisième Mystère Douloureux : le Couronnement d’épines

 

« Les soldats tressèrent une couronne d’épines et la mirent sur sa tête. » (Mt 27, 29)

 

La cruelle épine inonde de sang

La tête divine du Christ innocent.

Sanglant diadème, au front du Sauveur,

Pour nous soit l’emblème de l’humble douceur

 

Vivre la Messe avec Saint Padre Pio : La CONSECRATION 

 

« Elle correspond mystiquement à la crucifixion du Seigneur. Rejoindre Jésus en Croix et offrir au Père ce sacrifice rédempteur »

 

            Mesurons aussi quelle dignité est conférée et quelle grâce est accordée aux prêtres d’opérer le Miracle Eucharistique… Au moment de la consécration, sont présents les Anges et les Saints bien qu’invisibles pour nous, auprès de la Vierge Marie autour de l’Autel. Parmi eux peuvent se trouver des défunts de nos familles… qui jouissent déjà de la Présence de Dieu,  mais aussi les âmes bénies du Purgatoire qui attendent nos prières pour les rafraîchir. Ne cessons pas de prier pour elles, car elles prient pour nous mais ne peuvent prier pour elles-mêmes. Il nous appartient de les aider à sortir du Purgatoire pour qu’elles puissent rejoindre Dieu et en jouir éternellement.

            C’est alors qu’il est bon de redire « qu’un homme n’est jamais autant homme que lorsqu’il s’agenouille devant Dieu » et principalement à cet instant si fort qu’est la Consécration. Lorsque le célébrant prononce les paroles de la Consécration, le Miracle Divin s’accomplit. C’est pourquoi, au moment de l’élévation, nous ne devons pas abaisser les yeux mais contempler Jésus Hostie. Jésus, à ce moment précis regarde chacun d’entre nous. Il est l’heure d’échanger notre regard avec le Sien et de reprendre la prière de Fatima : « Mon Dieu, je crois en Vous, je Vous adore, j’espère en Vous et je Vous aime. Et je vous demande pardon pour tous ceux qui ne croient pas, qui n’adorent pas, qui n’espèrent pas et qui ne vous aiment pas. » Puis nous baissons la tête et nous nous inclinons pour l’adorer et Lui dire notre Amour.

            Au moment de la Consécration, toute l’assemblée est transportée au pied du Calvaire, à l’instant même de la crucifixion de Jésus, au moment où il demande pardon à son Père, non seulement pour ceux qui L’ont tué, mais aussi pour chacune de nos fautes : « Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu’ils font. »

 

Il est conseillé de se mettre à genoux pour ceux qui le peuvent

 

            Ô Marie, refuge des pécheurs et Saint Padre Pio, veuillez accorder à tous nos membres des services de sécurité et de défense de notre pays, le désir sincère de se mettre à genoux devant Dieu et de reconnaître humblement leurs erreurs et leurs fautes, d’en avoir une profonde contrition et de venir déposer au Sacrement de Réconciliation le fardeau de leurs péchés.

            Que tout le peuple de France se mette à genoux, aujourd’hui, pour implorer le pardon de Dieu pour chacun d’entre eux et pour notre pays la France et ses terribles exactions, ses lois iniques et ses choix dévastateurs.

            Prions pour tous ceux assassinés lors de leur mission, tel Eric Masson, sa famille et notamment ses deux filles de cinq et sept ans.

 

1 « Notre Père »,10 « je vous salue Marie » 1 « Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme Il était au commencement, maintenant et toujours, dans les siècles des siècles, Amen ». O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix. Amen

 

Seigneur Jésus, Tu es présent

 

Seigneur Jésus, Tu es présent, dans ton Eucharistie.

Dans cette hostie nous T’adorons et nous te magnifions.

 

Toi qui es Dieu, Toi qui es Roi, Tu nous as tout donné;

Tu es le Christ, Tu es l’Agneau immolé sur la Croix.

 

 

Quatrième Mystère Douloureux : le Portement de Croix

 

« Portant lui-même sa croix, Jésus sortit vers le lieu-dit du Crâne » (Jn 19, 17)

 

Montant au Calvaire, Jésus, par trois fois,

S’abat contre terre, sous la lourde croix.

Il nous faut sur terre, porter notre croix ;

Mais la douce Mère allège son poids.

 

Vivre la Messe avec Saint Padre Pio 

 

            LE « Par Lui, avec Lui et en Lui » : Il correspond à la parole de Jésus en croix : « Père, entre tes mains, je remets mon esprit ». C’est l’acceptation, par le Père, du Sacrifice de Jésus. Les hommes ne sont plus séparés mais unis. C’est pourquoi on récite le « Notre Père »

 

            Nous devons être très vigilants au moment de cette prière. Nous disons : « Pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.» A ce moment-là précisément, il est important de se rappeler la ou les personnes qui nous ont fait le plus de tort dans nos vies et de prier ainsi : « Au Nom de Jésus, je te (vous) pardonne et te (vous) souhaite la paix. Au nom de Jésus, je te (vous) demande pardon et souhaite ma paix. »

            Si la personne est digne de cette paix, elle la recevra et s’en sentira mieux, si elle est incapable de s’ouvrir à cette paix, alors cette paix retournera à notre propre cœur. Pour autant, l’essentiel est de travailler à sa capacité de pardonner et de ressentir soi-même en premier cette paix dans son cœur.

 

            Ô Marie, refuge des pécheurs et Saint Padre Pio, intercédez pour nos Fils et Filles de la Nation, membres de sécurité et de défense de France pour qu’ils ne laissent pas la haine ou l’aigreur envahir leur cœur. Qu’ils obtiennent la grâce de pardonner pour toutes les violences, injustices, blessures, souffrances multiples et soient capables de chasser de leur cœur, tout ressentiment pouvant porter à un désir de vengeance.

            Que Marie, consolatrice des affligés les accompagne et les délivre de ce vers pervers.

 

1 « Notre Père »,10 « je vous salue Marie » 1 « Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme Il était au commencement, maintenant et toujours, dans les siècles des siècles, Amen ». O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix. Amen

 

La paix, oui la paix

La paix, oui la paix, c’est le don de Jésus (bis)

Alors, dit Jésus, alors mon nom sera connu

La paix, oui la paix, c’est le don de Jésus

 

Cinquième Mystère Douloureux : La crucifixion et la Mort de Jésus

 

« Baissant la tête, Jésus rendit l’esprit. » (Jn 19, 30)

 

L’homme crucifie Ton Fils bien aimé :

O Vierge Marie, tout est consommé.

Au pied du Calvaire, vous tous qui pleurez,

Voyez votre mère : en Elle espérez.

 

Vivre la Messe avec Saint Padre Pio 

 

La fraction de l’hostie : C’est le moment de la mort de Jésus.

L’Intinction : Le prêtre laisse tomber dans le calice un petit morceau d’hostie. C’est le moment de la Résurrection : le corps et le Sang de Jésus sont à nouveau réunis. Nous communions au Christ vivant.

            Au moment de la communion, le Seigneur désire que nous priions pour tous nos prêtres, pour leur sanctification. Les prêtres ont mission de nous aider à sauver nos âmes… Cette mission est pleine d’embuches et demande à être portée par nos prières.

            Enfin, chacun se lève pour aller recevoir Jésus Hostie : le grand moment de la Rencontre est arrivé. Mais, dans quelle disposition se trouve notre cœur ? Cet instant devrait toujours être une fête, mais, selon nos offenses plus ou moins grandes, nous pouvons faire obstruction à la grâce. Luttons-nous régulièrement contre nos mauvais penchants pour permettre l’action de Dieu sur nous et la purification qui nous est nécessaire ? Nous pourrions bénéficier d’immenses grâces de conversion et de guérison pour nous-mêmes et pour les autres, car Jésus-Hostie est tellement puissant, Il peut TOUT selon l’état de notre cœur…

 

            Ô Marie, refuge des pécheurs et Saint Padre Pio, intercédez pour tous nos aumôniers militaires et tous les prêtres de France, qu’ils ne craignent pas de donner du temps au Sacrement de Réconciliation, base indispensable pour un retour de la grâce pour chaque pécheur.

            En ces temps si troublés, que des processions du Saint Sacrement se multiplient pour implorer le pardon de Dieu sur notre pays. [3]

 

1 « Notre Père »,10 « je vous salue Marie » 1 « Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme Il était au commencement, maintenant et toujours, dans les siècles des siècles, Amen ». O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix. Amen

 

Victoire, tu règneras !
Ô Croix, tu nous sauveras !

 

1. Rayonne sur le monde, qui cherche la vérité,
Ô Croix, source féconde, d’amour et de liberté.

2. Redonne la vaillance au pauvre et au malheureux ;
C’est toi, notre espérance, qui nous mèneras vers Dieu.

3. Rassemble tous nos frères à l’ombre de tes grands bras.
Par toi, Dieu notre Père au ciel nous accueillera.

 

 

Ne les oublions pas, merci de le prendre dans votre prière…

  Eric masson.jpg

ERIC MASSON

  

Eric Masson, 36 ans, tué par balle le 6 avril 2021 à Avignon. • © AFP PHOTO / DDSP 84

            Le cheveu poivre et sel, la barbe réglementaire et les yeux rieurs, Éric Masson avait ce qu'on peut appeler une "bonne gueule", un visage souriant. Éric Masson était "enjoué, dynamique et volontaire", selon le secrétaire zonal adjoint du syndicat Méditerranée Alternative police, Vincent D'Ath.

            "Un policier expérimenté", pour Camille Chaize, porte-parole du ministère de l'Intérieur. Entré dans la police en 2007, affecté dans le Val-de-Marne en 2008, Éric Masson est devenu brigadier en 2014, année de sa mutation à Marseille.

            Puis il a rejoint la direction départementale de la sûreté publique du Vaucluse, en 2016. Il cumule dix lettres de félicitations de ses supérieurs, lors de sa (trop courte) carrière.

            Père de deux fillettes, Anaïs et Laura, âgées de cinq et sept ans, qu'il accompagnait à l'école de sa commune. 

 

 

  

 

Merci pour ceux qui le peuvent de nous informer des décès intervenus lors des dernières semaines.

 

Seigneur, ayez pitié de nous !

Ô Christ, ayez pitié de nous !

Seigneur, ayez pitié de nous !

Jésus, écoutez-nous !

Jésus, exaucez-nous !

Père céleste, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous 

Fils, Rédempteur du monde, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous 

Esprit-Saint, qui êtes Dieu, ayez pitié de nous 

Sainte Trinité, qui êtes un seul Dieu, ayez pitié de nous 

 

Cœur de Jésus, Fils du Père éternel, ayez pitié de nous

Cœur de Jésus, formé par le Saint-Esprit dans le sein de la Vierge Mère, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, uni substantiellement au Verbe de Dieu, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, d’une infinie Majesté, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, Temple saint de Dieu, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, Tabernacle du Très-Haut, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, Maison de Dieu et Porte du Ciel, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, fournaise ardente de charité, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, Sanctuaire de la Justice et de l’Amour, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, plein d’Amour et de Bonté, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, abîme de toutes les vertus, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, très digne de toutes louanges, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, Roi et Centre de tous les cœurs, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, en qui se trouvent tous les trésors de la Sagesse et de la Science, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, en qui réside toute la plénitude de la Divinité, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, objet des complaisances du Père, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, dont la plénitude se répand sur nous tous, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, le désiré des collines éternelles, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, patient et très miséricordieux, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, libéral pour tous ceux qui vous invoquent, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, Source de vie et de sainteté, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, propitiation pour nos péchés, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, rassasié d’opprobres, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, broyé à cause de nos crimes, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, obéissant jusqu’à la mort, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, percé par la lance, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, Source de toute consolation, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, notre vie et notre résurrection, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, notre paix et notre réconciliation, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, victime des pécheurs, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, Salut de ceux qui espèrent en vous, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, espérance de ceux qui meurent en vous, ayez pitié de nous 

Cœur de Jésus, délices de tous les saints, ayez pitié de nous 

 

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, pardonnez-nous Seigneur

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, exaucez-nous Seigneur

Agneau de Dieu qui effacez les péchés du monde, ayez pitié de nous Seigneur

Jésus-Christ, écoutez-nous

Jésus-Christ, exaucez-nous ;

Jésus, doux et humble de cœur, rendez notre cœur semblable au vôtre !

 

PRIONS : Dieu Tout Puissant et Eternel, considérez le Cœur de votre Fils Bien-Aimé ainsi que les louanges et les satisfactions qu’il vous a offertes au nom des pécheurs : à ceux qui implorent votre miséricorde, accordez avec bienveillance le pardon au nom de ce même Jésus-Christ, votre Fils, notre Seigneur et notre Dieu qui règne avec vous dans l’Unité du Saint-Esprit, pour les siècles des siècles. Ainsi soit-il



[1] Votre Messe ne sera plus jamais la même : Thierry et Myriam Fourchaud.

[2] Il célébrait la messe en revivant véritablement dans son cœur et dans son corps la Passion du Christ.

Ces quelques éléments donnés par Padre Pio sur les différents moments de la messe nous aident à mieux entrer pleinement dans ce Mystère et à participer en vérité au Miracle Eucharistique et tout ce qui le précède.

[3] Outre les Miracles Eucharistiques nombreux arrêtant les fléaux, les Litanies du Sacré-Cœur venant primitivement de la Vénérable Anne-Madeleine Rémuzat, qui les a composées en 1720 et les a propagées pendant la terrible peste de Marseille en cette même année,  ces Litanies furent d’un puissant secours pour obtenir la cessation du fléau dans cette ville. Vous les trouverez en page 9.



31/05/2021
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 23 autres membres