SOS Saint Joseph

SOS Saint Joseph

Chapelles vivantes - septembre 2021

LA CROIX GLORIEUSE

 

 

            Pour cette rentrée de septembre où rien ne semble plus comme avant, je vous donne rendez-vous devant la Croix, cette Croix Glorieuse si méconnue, si incomprise, si rejetée, cette Croix qui rend la Lumière à toute vie qui la regarde et s’en laisse étreindre… Elle est fêtée chaque 14 septembre.

            Venons déposer au pied de cette Croix ce monde tellement assoiffé de retrouver la Vérité de Dieu, son Amour et sa Miséricorde. Venons, humbles et reconnaissant nos misères et nos multiples faiblesses et défaillances qui ont permis la situation d’aujourd’hui : parce qu’elle est le résultat du reniement de notre Dieu, du manque de prière, du manque de Confiance et de Foi en Lui. Elle est le résultat d’une forte tendance à suivre l’esprit du monde en choisissant notamment les plaisirs terrestres d’une société de consommation qui – pour répondre à satiété à de nouveaux besoins souvent inutiles - en arrive à la destruction des biens terrestres. La magnifique création initiale est souillée, brûlée, détruite par le non-respect de la Nature, des animaux, des forêts, des plantes, des océans qui se trouvent souvent massacrés… Et aujourd’hui, on en arrive aux hommes qui deviennent non plus des êtres humains à part entière, mais glissent vers un devenir de plus en plus incertain, en raison de soi-disant protections sanitaires…

 

            Revenons au Cadeau de Dieu, revenons chercher la seule Délivrance possible de tous ces chemins tortueux qui conduisent à l’abîme !  Tournons-nous délibérément vers le message ultime, le seul qui rend la Vie au milieu des ténèbres qui semblent de plus en plus confondre cette Humanité en faisant d’elle un funeste hôpital ! Allons à la recherche de Jésus Sauveur, qui nous tend les bras sur cette Croix Glorieuse où Il a vaincu la mort. Pour ce faire, nous allons tenter d’écouter ce qu’il a traversé Lui-même pour nous gagner le Paradis céleste. L’Humanité, plus que jamais, a besoin de se laisser saisir par l’Esprit-Saint en vue d’apprendre à mieux écouter la Parole, source de Vie éternelle - antidote absolue de ce qui se trame aujourd’hui sur terre.

 

            Aussi, laissons Dieu distiller en nous au travers de cette humble prière, le message d’Amour du Christ qui a accepté l’inconcevable pour tout être humain afin de permettre le Salut de l’Humanité toute entière et demandons pardon…

                        Soyons unis, et n’hésitons pas à reprendre chez soi les Chemins de Croix pour venir en aide à tous nos frères et sœurs désorientés, sous le joug des ténèbres et semblant s’y laisser engloutir !

 

 

 

 

«Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l'homme soit élevé, afin que quiconque croit en lui, ait la vie éternelle» (Jn 3:14-15)[1]

 

 croix 1.jpg

 

 

La vraie croix de Jésus découverte par Sainte Hélène

 

 

 

Ô Croix, mon Refuge,

 

Ô Croix , mon Chemin et ma Force,

 

Ô Croix Etendard imprenable,

 

Ô Croix Arme invincible.

 

La Croix repousse tout mal, La Croix met les ténèbres en fuite.

 

Par cette Croix je parcourrai le chemin qui mène à Dieu.       (Saint Odilon)

 

 

 croix 2.jpg

 

 

Mystères Douloureux 

 

1 « Je crois en Dieu » 1 « Notre Père », 3 « Je vous salue Marie » 1 « Gloire au Père, au Fils et au Saint-Esprit, comme Il était au commencement, maintenant et toujours, dans les siècles des siècles, Amen ».

Ô mon Jésus, pardonnez-nous tous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au Ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix.

 

 

Premier Mystère : L’Agonie de Jésus à Gethsémani

 

            Prenant avec lui Pierre, Jacques et Jean, il commença à ressentir tristesse et angoisse. Alors il leur dit: « Mon âme est triste à en mourir. Demeurez ici et veillez avec moi. » (Matthieu 26 :37-38) « Entré en agonie, il priait de façon plus instante, et sa sueur devint comme des grosses gouttes de sang qui tombaient à terre. »  (Luc 22 :44) Etant allé un peu plus loin, il tombait à terre, et il priait pour que, s’il était possible, cette heure passât loin de lui. Et il disait : « « Père, tout t’est possible: éloigne de moi cette coupe. Pourtant pas ce que je veux mais ce que tu veux ! » (Marc 14 : 35-36)

 

            Prendre sur Lui, tous les péchés des hommes pour parvenir à cette réconciliation inouïe entre Dieu et les hommes, fut une situation tellement crucifiante, que l’on peut affirmer que cette agonie fut une première très lourde passion…

            Le combat fut si intense cette nuit-là que Jésus, Lui-même, a souhaité à deux reprises que cette coupe s’écarte de lui. Mais son Amour pour son Père et pour ses créatures était si fort qu’il se soumit entièrement à la volonté de son Père.

            Si Pilate, concrètement l’a condamné, c’est chacun de nous qui en réalité est à l’origine de telles souffrances, car ce sont nos péchés qui l’ont réellement condamné. Avant de commencer à vivre les supplices de sa Passion proprement dite, Jésus a parcouru un chemin de souffrances cette nuit-là qui préfiguraient le chemin de croix qu’il allait offrir pour chaque homme de la terre.

 

            O Marie, toi la Mère de Dieu, et Mère de tous les hommes, intercède auprès du Père afin que chacun d’entre nous et tous nos membres de sécurité et de défense de France soient en mesure d’ouvrir les yeux sur les offenses que nous faisons tous à Dieu.

            Que l’Esprit Saint éclaire nos âmes afin de permettre à chacun de venir déposer au pied de la Croix ces péchés qui souillent nos âmes. Que la Grâce du Sacrement de Réconciliation revisité le plus possible, nous transforme et nous purifie.

 

1 « Notre Père »,10 « je vous salue Marie » 1 « Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme Il était au commencement, maintenant et toujours, dans les siècles des siècles, Amen ». O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix. Amen

 

 

Mystère du Calvaire

 

Mystère du Calvaire

Scandale de la Croix :

Le Maître de la terre,

Esclave sur le bois !

Victime dérisoire,

Toi seul est le Sauveur.

Toi seul le Roi de Gloire,

Au rang des malfaiteurs.

  

 

Deuxième Mystère : La Flagellation

 

Alors, Pilate ordonna qu’on saisisse Jésus et qu’on le fasse flageller. (Jean 19,1)

            Il était de tradition de flageller les condamnés avec un fouet garni de billes de plomb, un supplice particulièrement douloureux qui causait des plaies très profondes.

            Ce total dépouillement et ces supplices visaient à réparer pour beaucoup  qui  se dépouillent  de toute pudeur, candeur et innocence,  du bien et de la Grâce, et se revêtent de laideur et vivent à la manière des brutes.

 

            Par la rougeur de sa Figure, Jésus réparait les malhonnêtetés, les mollesses et les plaisirs brutaux.  Comme ils poursuivent dans leur fureur, son Sang précieux coule sur le sol…. Ainsi Jésus nous demande de noyer dans son Sang :

-          la soif de nos passions, la soif de tant d’ambitions,

-          la soif de fumées, de plaisirs et de sensualités.

 

Par la puissance de son Sang, nous trouvons remède à tous nos maux.

 

            O Marie, Mère de la Miséricorde, intercède auprès du Père afin que chacun d’entre nous et tous nos membres de sécurité et de défense de France soient en mesure de mieux connaître ce que Ton Fils a accepté par amour pour chacun d’entre nous, jusqu’où il est allé et le prix payé pour nous permettre le Salut.

            Que cette prise de conscience fortifie les âmes et redonne à chacun le désir de ne pas suivre l’esprit du monde et toutes ses tentations qui ne cessent de le réduire en satisfactions éphémères. Que chacun cherche à se réfugier en Dieu avant de prendre toute décision importante.  Que chacun ait la volonté de Le rechercher à l’intérieur de lui-même pour ne pas être victime de l’esprit du monde qui sait si bien piéger tout homme en faisant prendre pour vérité de terribles mensonges.

 

1 « Notre Père »,10 « je vous salue Marie » 1 « Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme Il était au commencement, maintenant et toujours, dans les siècles des siècles, Amen ». O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix. Amen

 

Ô Croix dressée sur le monde

 

Ô Croix, sublime folie,

Ô Croix de Jésus-Christ (Bis)

Dieu rend par toi la vie

Et nous rachète à grand prix :

L’amour de Dieu est folie,

Ô Croix de Jésus-Christ !

 

Ô Croix, Sagesse suprême

Ô Croix de Jésus-Christ (Bis)

Le Fils de Dieu lui-même,

Jusqu’à la mort obéit ;

Ton dénuement est extrême,

Ô Croix de Jésus-Christ !

 

 

Troisième Mystère : Le Couronnement d’épines

 

Ayant tressé une couronne d’épines, les soldats la lui mirent sur la tête et ils lui la frappaient avec un roseau. (Marc : 15, 17-19)

 

            Les soldats qui avaient flagellé Notre-Seigneur, trouvèrent encore, par la suggestion de Satan, de nouveaux moyens, aussi humiliants que douloureux, pour le tourmenter. Afin que l'affront fût plus éclatant, ils rassemblèrent toute la cohorte préposée à la garde du prétoire, et l'engagèrent à assister à ce spectacle. Tous s'y rendirent volontiers comme à un divertissement. Alors commença une scène très cruelle, aux dépens de l'honneur et du repos de Jésus.

            Jésus, pour nous faire mériter la grâce de la justification devant son Père se soumet aux pires moyens imaginés par les soldats pour satisfaire leur sensualité et leur ambition. Mis à nu, une fois sa tunique arrachée violemment, ses plaies rouvertes, il va être plongé dans les pires tourments et opprobres après sa flagellation.

            Les soldats vont aussi déguiser Jésus en roi avec un manteau rouge et, pour se moquer de Lui, lui poser une couronne d’épines sur la tête.

            Par ce sanglant diadème, Jésus veut nous apprendre le mépris de l’esprit de ce monde et nous aider ainsi à combattre notre orgueil.

 

            Ô Mère douloureuse, Toi qui a suivi pas à pas Jésus tout au long de sa Passion, rejoins chacun d’entre nous, et notamment tous nos membres de sécurité et de défense de France, afin de tirer chacun des ténèbres vers l’incroyable Lumière qui nous a été rendue possible par la Passion de ton Fils.

            Par ta main, et celle de Jésus, amène chacun vers un retour à la véritable humilité qui conduit au véritable Amour et transforme déjà sur terre. Eclaire tous nos mauvais penchants pour que nous puissions efficacement mener le combat spirituel.

 

1 « Notre Père »,10 « je vous salue Marie » 1 « Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme Il était au commencement, maintenant et toujours, dans les siècles des siècles, Amen ». O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix. Amen

 

Mystère du Calvaire

 

Tu sais combien les hommes

Ignorent ce qu’ils font.

Tu n’as jugé personne,

Tu donnes ton Pardon ;

Partout des pauvres meurent,

Partout on fait souffrir ;

Pitié pour ceux qui meurent

Et ceux qui font mourir.

 

 

Quatrième Mystère : Le Portement de la Croix

 

            Les soldats prirent donc Jésus. Et, il sortit, portant sa croix, et vint au lieu-dit du Crâne –  ce qui se dit en hébreu Golgotha… » (Jean 19, 17-18)

            Jésus escorté par les soldats romains, dans les rues de Jérusalem, porte la poutre horizontale de la Croix sur ses épaules et s’avance vers le Golgotha, un lieu hors des murs de la ville. C’est là qu’étaient habituellement crucifiés les condamnés. Deux bandits sont déjà en croix. Durant ce trajet, une foule déchaînée par l’enfer va lui jeter des pierres, des crachats, des injures et toute chose susceptible de le martyriser encore davantage.

 

            Ô Mère douloureuse, face à une telle immolation de Ton Fils, encore et encore ouvre le cœur de tous nos membres de sécurité et de défense de France et de tous ceux qui cherchent la Vérité.

            Manifeste cet Amour Divin afin qu’il soit suffisamment perceptible,  notamment pour les âmes les plus endormies, à l’heure où l’épreuve paraît trop lourde et semble impossible à traverser… Que cette prise de conscience donne clairement le signe que personne n’est seul, que Dieu est toujours là pour nous aider à porter notre propre croix.

           

1 « Notre Père »,10 « je vous salue Marie » 1 « Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme Il était au commencement, maintenant et toujours, dans les siècles des siècles, Amen ». O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix. Amen

 

Mon Père, je m’abandonne à toi

 

Mon Père, mon Père, en Toi, je me confie ;

En tes mains, je mets mon esprit,

Je Te le donne, le cœur plein d’amour.

Je n’ai qu’un désir : T’appartenir.

Car Tu es mon Père, je m’abandonne à Toi

Car Tu es mon père, je me confie en Toi ! (bis)

 

 

Cinquième Mystère : La Mort de Jésus sur la Croix

 

Sachant que tout était achevé désormais, Jésus dit, pour que toute l’Ecriture s’accomplît : « J’ai soif. »

            Jésus, le Dieu de toute sainteté, expire entre deux scélérats.

Il demande à son Père le pardon pour ses bourreaux ; il promet sa gloire au bon larron ; il recommande sa mère au disciple bien-aimé ; il remet son âme entre les mains de son Père; il annonce que tout est consommé et il expire pour nous.

            Dans le même instant, toutes les créatures publient sa divinité, la nature entière s’attriste et semble vouloir s’anéantir en voyant expirer son Créateur.

 

            Ô Marie, Reine Immaculée de l’univers, triomphez et régnez sur tous les cœurs de nos membres de sécurité et de défense de France et sur les nôtres.

            Imprimez en profondeur une véritable connaissance du sens de la Croix et ce qu’elle apporte. Que l’Esprit Saint fasse de tous ceux qui la regardent avec amour des âmes vaillantes, bannissant toute peur, confiantes en Sa Toute Puissance, sachant dans ce monde si corrompu, faire le bon choix en toute chose qui suppose aussi de ne pas craindre voir se réduire les possibilités qu’offre ce monde.

            Qu’il nous soit donné un véritable esprit de repentir parce que c’est nous qui avons mis en croix Jésus avec nos péchés.

 

1 « Notre Père »,10 « je vous salue Marie » 1 « Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme Il était au commencement, maintenant et toujours, dans les siècles des siècles, Amen ». O mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer et conduisez au ciel toutes les âmes surtout celles qui ont le plus besoin de votre Miséricorde. Et que par la Miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassés reposent en paix. Amen

 

Victoire, tu règneras ! Ô Croix, tu nous sauveras !

 

1. Rayonne sur le monde, qui cherche la vérité,
Ô Croix, source féconde d’amour et de liberté.

2. Redonne la vaillance au pauvre et au malheureux ;
C’est toi, notre espérance, qui nous mèneras vers Dieu.

3. Rassemble tous nos frères à l’ombre de tes grands bras.
Par toi, Dieu notre Père au ciel nous accueillera.

 

 

Pour ceux qui le peuvent se mettre à genoux – si possible ces prières qui suivent sont à faire 7 jours de suite

 

 

ACTE DE CONTRITION

 

« Mon Dieu, j’ai un très grand regret de vous avoir offensé, parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable et que le péché vous déplait. Je prends la ferme résolution, avec le secours de votre sainte grâce de ne plus vous offenser et de faire pénitence. »

 

PRIERE de RENONCEMENT

 

« Père très saint, Père bien-aimé, je te demande pardon pour tant d’offenses commises envers Toi. Tu connais ma fragilité et celle de tous ceux pour qui nous te prions, et tu sais aussi qu’il est aisé pour l’ennemi de mener Tes enfants sur les chemins de perdition quand ils sont dans l’ignorance de tes lois. C’est pourquoi, Ô Père très bon, tu nous pardonnes quand nous faisons appel à ta grande Miséricorde avec un cœur contrit.

« Le sacrifice qui plait à Dieu, c’est un cœur brisé ;

Ô Mon Dieu, tu ne dédaignes pas un cœur brisé et contrit. »

 

Je t’offre mon cœur, Ô Père bien-aimé et pour l’amour de ton Fils Jésus-Christ qui, a racheté au prix de son sang tous mes péchés et ceux de tous mes frères pour lesquels je t’invoque, je t’offre cette renonciation totale et définitive… (ici chacun nomme intérieurement ce à quoi il s’engage à renoncer comme péché avec l’aide de Dieu, sinon liens négatifs avec des personnes, etc…)

 

Je renouvelle maintenant solennellement les promesses de mon baptême devant toute la Cour Céleste, en mon nom et au nom de tous eux que je représente aujourd’hui :

 

« Moi, N… je renonce à Satan, à ses oeuvres et à ses pompes et à toutes ses séductions et je m’attache à Jésus-Christ crucifié pour toujours. » (dire 3 fois)

 

Prière d’invocation à la sainte Croix de Jésus-Christ[2]

 

            Dieu tout-puissant, qui avez souffert la mort à l’arbre patibulaire pour tous nos péchés, soyez avec moi ;

            Sainte Croix de Jésus-Christ, ayez pitié de moi ;

            Sainte Croix de Jésus-Christ, soyez mon espoir ;

            Sainte Croix de Jésus-Christ, repoussez de moi toute arme tranchante ;

            Sainte Croix de Jésus-Christ, versez en moi tout bien ;

            Sainte Croix de Jésus-Christ, détournez de moi tout mal ;

            Sainte Croix de Jésus-Christ, faites que je parvienne au chemin du salut ;

            Sainte Croix de Jésus-Christ, repoussez de moi toute atteinte de mort ;

            Sainte Croix de Jésus-Christ, préservez moi des accidents corporels et temporels, que j’adore la Sainte Croix de Jésus-Christ à jamais.

            Jésus de Nazareth crucifié, ayez pitié de moi, faites que l’esprit malin et nuisible fuie de moi, dans tous les siècles des siècles. Ainsi soit-il !

En l’honneur du Sang Précieux de Notre Seigneur Jésus-Christ, en l’honneur de Son Incarnation, par où Il peut nous conduire à la vie éternelle, aussi vrai que Notre Seigneur Jésus-Christ est né le jour de Noël et qu’Il a été crucifié le Vendredi Saint. Amen.



[1]          Selon une tradition largement répandue, la Vraie Croix fut découverte en 326 par sainte Hélène, mère de l'empereur Constantin le Grand, lors d'un pèlerinage qu'elle fit à Jérusalem. Par ordre d'Hélène et de Constantin, l'église du Saint-Sépulcre fut bâtie sur le lieu de la découverte. L'église, conservant une portion de la Croix fut consacrée neuf ans plus tard. En 614, cette relique fut dérobée et emportée par les Perses. Reconquise en 618 par l'empereur byzantin Héraclius, elle fut d'abord rapportée à Constantinople puis renvoyée plus tard à Jérusalem.

                La date de la fête commémore la consécration de l'église du Saint-Sépulcre en 335. Ce fut alors une fête de deux jours : l'église fut consacrée le 13 septembre ; la relique de la Croix fut extraite de l'église le 14 septembre et présentée à l'adoration des fidèles.

 

[2] Cette prière a été trouvée en l’an 802 dans le tombeau de Jésus-Christ, écrite sur un parchemin en lettres d’or, et envoyée par le saint pape Léon III (795-816) à l’Empereur Charlemagne quand il est parti avec son armée pour combattre les ennemis de Saint Michel — son saint protecteur et celui de l’Église — en France, avant d’être conservée précisément à l’abbaye de Saint-Michel de France. Cette prière a protégé les soldats qui la portaient sur eux, et la récitaient, pendant les deux dernières guerres.

La tradition assure que cette prière protège également les femmes enceintes qui la récitent, l’entendent ou la portent sur elles ; préserve les maisons de la foudre et du tonnerre, et les personnes contre certaines maladies comme l’épilepsie.

 

 



02/09/2021
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres