SOS Saint Joseph

SOS Saint Joseph

Naissance

1er mai 2020

Victoire

22. 02. 2020 :
Saint Joseph nous nous confions la petite Victoire susceptible de naître prématurément. Gardez-la bien et réconfortez sa famille éprouvée !
03. 03. 2020 :
Victoire est toujours à l'abri dans le sein de sa Maman au grand étonnement de la sage-femme et des médecins. Elle a passé les 6 mois1/2 de gestation, cap important. Saint Joseph merci pour votre protection paternelle. Nous avons confiance en vous.

25. 04. 2020 :

Nous avons la joie de vous annoncer la naissance , le 25 avril , de Victoire. 

Elle est née en bonne santé ; Deo gratias !

Nous vous remercions de tout cœur pour votre soutien et vos prières à son intention.

 

Intention déposée sur le lien :

neuvaines du 11 au 19 mars

mars 2016

 

Mariés depuis deux ans, notre désir d'attendre un bébé se faisait douloureusement attendre. Il y a 4 mois, nous sommes allés implorer la Vierge Marie à la chapelle de la Médaille Miraculeuse - rue du Bac à Paris, pour lui confier notre situation. A présent, nous sommes comblés car notre bébé naîtra dans 5 mois : notre prière a en effet été immédiatement exaucée. Merci Marie !

 

Témoignage indirect 

J’ai appris récemment que le fils d’une amie de ma marraine, ne parvenant pas à avoir d’enfant après 10 ans de mariage, avait résolu de se rendre à Cotignac en compagnie de sa femme, pour demander un enfant par l’intercession de Saint Joseph. L’hiver dernier, 5 ans après ce pèlerinage, la jeune maman se préparait à mettre au monde leur 4ème enfant. Des histoires comme celle-ci, il y en a à la pelle. De nombreux couples stériles se rendent en pèlerinage à Cotignac et reviennent l’année suivante en action de grâce, poussant le landau de leur nouveau-né !

 

Quelques siècles auparavant, le Roi de France Louis XIII, sans descendance après 22 ans de mariage avec la Reine Anne d'Autriche, demandait à Notre Dame de Cotignac, un fils ; Louis Dieudonné - Louis XIV l'héritier - naquît l'année suivante. Louis XIII consacra son Royaume à la Vierge Marie en reconnaissance le 10 février 1638.

 

Cotignac, terre sainte du haut pays varois, dans le diocèse de Fréjus-Toulon, abrite le site de Saint-Joseph du Bessillon.

Ce lieu de la piété provençale y commémore l'apparition de saint Joseph, le 7 juin 1660, à un berger mourant de soif, Gaspard Ricard, pour lequel il fit jaillir une source, toujours vive, symbole des grâces attachées à ce lieu.

http://www.saintjosephdubessillon.org/histoire.htm

 

En attente de recevoir la version originale 

Une mère de famille avait 5 enfants dont une fille et un bébé avec des soucis de santé.

De passage dans un sanctuaire de Saint Joseph près du Puy en Velay, elle écrit un mot à St Joseph qu’elle place sous sa statue, lui demandant la grâce de donner naissance à une petite fille en bonne santé.

Elle fut comblée l’année suivante par l’arrivée d’une magnifique 2ème petite fille.

 

Naissances célestement assistées 

Nous avons consacré, mon mari et moi, chacun de nos enfants avant leur naissance, à un Saint Patron du Ciel, cela en vue de leur confier en premier lieu, la naissance de chacun.

Bien nous en a pris car pour les 3 aînés, alors que mon mari devait être absent, il a pu être bien présent pour chaque naissance.

 

Pour notre 1er enfant, une heure avant un départ en manœuvres pour 15 jours,

je signale à mon mari qui se préparait à me dire au revoir en me souhaitant bon courage, que les contractions sérieuses commençaient.

Il m’emmène à la maternité puis avertit son Capitaine qui lui donne sa journée, lui permettant ainsi d’être présent pour ce grand évènement.

 

Pour notre 2ème enfant, je me préparais à accoucher seule car mon mari devait partir 5 mois en opération extérieure,

un mois avant le terme. Le médecin avait refusé catégoriquement de déclencher la naissance. Finalement, le départ de mon mari a été repoussé de quelques jours et notre enfant est né avec 3 bonnes semaines d’avance, l’avant-veille de son départ.

Ce fut un tel soulagement que cette grâce me porta pendant toute notre séparation.

 

Mon mari partit en grandes manœuvres pendant tout le 9ème mois de grossesse de notre 3ème enfant,

situation particulièrement inconfortable, mais sainte Thérèse de l’Enfant Jésus veillait. Tous les soirs, alors que les contractions préparatoires démarraient, je lui confiais cet enfant. Pendant ce temps, au cours d’une marche de nuit, mon mari arriva devant un sanctuaire dédié à Sainte Thérèse ; il lui confia également notre bébé. Il revint de ses manœuvres, épuisé, et dormit 24h d’affilée.

Il se réveilla enfin et eut juste le temps de prendre un repas reconstituant. Les contractions réelles commençaient et la nuit s’apprêtait à être longue et chargée d’émotions. Notre petite fille est née paisiblement.

J’ai apprécié la délicatesse de Ste Thérèse qui avait permis au Papa, non seulement d'être présent le jour de la naissance de notre fille mais aussi d'avoir la grâce de prendre un vrai temps de récupération avant cet évènement.

 

Notre 4ème enfant fut confié à St Joseph dès le sein maternel puis solennellement lors de son baptême.

Les circonstances de sa naissance ont été particulièrement difficiles mais nous nous sommes sentis accompagnés par st Joseph au cœur de l’épreuve : grossesse seule avec 3 petits en raison d’un départ imprévu de mon mari en opération extérieure pendant plusieurs mois,  puis hospitalisation pour moi dès son retour à 7 mois ½ de grossesse, césarienne prévue en catastrophe le jour-même après 3 semaines à l’hôpital … c’était l’enchainement … SOS ST JOSEPH !

Finalement, le bébé est né en pleine forme, évitant césarienne et couveuse pour prématurés.

Trois jours après, nous sortions avec empressement de la maternité, ce qui nous permit d’entourer mon mari aussitôt, à l’occasion d’une cérémonie militaire qu’il avait organisée pour sa passation de commandement.

Notre vie de famille pouvait reprendre normalement.

 

NB : Les conditions douloureuses de la grossesse ont néanmoins eu un impact sur le développement psychologique de notre enfant qui a eu un comportement perturbé au début de sa vie. Un rdv chez une psychologue formée à l'école de Bernadette Lemoine a permis de guérir l'enfant (et la maman au passage !). Une séance a suffi - infos sur : http://mcads.org/presentation/

 

AJ

Aide aux femmes confrontées à une grossesse éprouvante, à une stérilité ou à un syndrome post-IVG - site consulté 1/2 million de fois par an :

 

SOS Bébé

 

logo-167.png



29/10/2014
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres