SOS Saint Joseph

SOS Saint Joseph

Vie de famille

le 1er octobre 2019 - fête de sainte Thérèse

Soirée sur la Côte d'Azur avec saint Joseph et sainte Thérèse

Nous sommes partis récemment à Nice, mon mari et moi, pour assister à un concert féérique. Sur le chemin, nous passons par "hasard" devant l'hôtel où séjourna la petite Thérèse alors âgée de 15 ans, qui revenait de Rome après avoir rencontré le Saint Père. Temps de recueillement que je me remémore en ce jour de sa fête. Deux heures plus tôt, alors que nous cherchions à garer notre spacieuse voiture familiale, nous entamons notre invocation à St Joseph, un peu désespérés devant ce spectacle de voitures comme enchainées les unes aux autres … pas la moindre petite place de libre et bien sûr encore moins de grande place ! Mais bon, c'était au moins l'occasion de faire confiance à st Joseph pour ce récurrent service que nous lui demandons : (voir fin article  Bienvenue à toi ! )

En approchant de notre hôtel, nous ralentissons car il nous semble apercevoir une place. Mais un violent vrombissement à répétition se déclare aussitôt derrière nous, produit par un jeune motard excité. Afin d'éviter d'être percutés par ce furieux personnage, nous devons poursuivre notre route, laissant derrière nous cette place potentielle - nous étions bien énervés ! Peu après nous retrouvons l'individu bloqué au feu rouge, qui se retourne vers nous complètement hors de lui, pétaradant, nous dardant de son regard provocateur, faisant des signes outrageants … ni une, ni deux, mon mari sort de la voiture et se précipite vers lui avec sa grande carcasse et sa voix tonitruante ! Et voici que notre "courageux" motard prend aussitôt la poudre d'escampette … Bon cela allait déjà beaucoup mieux !

Avant de redémarrer, nous nous apercevons que sur notre droite, il y a 2 places libres contigües qui donnent sur l'entrée de notre hôtel. Il n'y a plus qu'à se garer confortablement avec un remerciement sincère à notre fidèle saint Joseph.

Morale de l'histoire :

Personnellement j'ai fait le lien entre notre prière à saint Joseph, l'exaucement énorme reçu et cet acte de démonstration de force vis à vis d'un paumé violent. Comme si saint Joseph "le Juste" avait salué cette correction en exauçant immédiatement et largement notre demande. Qu'à présent, ce Saint modèle des éducateurs guide ce jeune motard et lui donne la grâce de la paix avec lui-même, avec les autres et avec Dieu !

Anne-Joséphine.

  

19 mars 2019

IMG-20190511-WA0001.jpg

3 mai 2019

Merci Saint Joseph d'avoir exaucé nos prières dans tous ses détails essentiels et dans un délai raisonnable comme ajouté en PS !

Nous avons trouvé un très bel appartement en duplex avec 2 grands séjours, 5 chambres, 3 salles de bain, 3 toilettes, 1 parking et une grande terrasse, dans un quartier résidentiel de la région parisienne. En attente des réponses pour les écoles et collèges dans la confiance ...

juin 2019 :

Ecole, collège et lycée trouvés en dernière minute ! Merci st Joseph car ce sont de bonnes écoles et c'était une mission difficile de pouvoir inscrire nos enfants en cette fin d'année scolaire, à Paris et aux environs, alors que tout est quasi plein 6 mois avant !

E.

 

31 mars 2018

Un mois de confiance et de prières à notre Doux Joseph pour des difficultés financières et de logement. Le 30 Mars, vendredi Saint, une aide inespérée d'argent est arrivée. Durant la semaine, des événements favorables, nous ont permis d'avancer et d'y voir plus clair. Merci Saint Joseph ! Nous comptons cette fois sur toi pour nous trouver un logement où il fera bon vivre en ta présence, celle de Jésus et de Marie. Allez à Saint Joseph, il vous aidera !

AW.

Mars 2017


Merci à Saint Joseph pour une grâce obtenue à l'issue d'un procès qui menaçait la stabilité d'un enfant. Protecteur des familles, que Saint Joseph veille particulièrement sur les enfants ne vivant pas avec leurs deux parents et protège toujours et avant tout les besoins des enfants dans les conflits parentaux
.

Mam

22 juin 2015 - une voiture sur mesure

 

Il y a quelques temps nous est venue cette idée que si ce bébé dont je suis enceinte venait à naître pendant les vacances d'été, notre voiture serait définitivement trop petite, problématiquement trop petite : nous ne pourrions pas faire les trajets ensemble, nous devrions avoir recours au train, à d'autres personnes, bref, cela devenait vraiment compliqué à gérer.

Et puis nous avons pensé à autre chose, parce que la vie est ce qu'elle est : bien remplie avec les enfants, les activités professionnelles, les engagements divers. Les vacances approchant, la réalité nous est revenue dans la figure de plein fouet : Bon sang, mais maintenant, c'est urgent !

Nous avons frénétiquement commencé à chercher. Budget très limité, besoin de grande capacités, évidemment nous cherchions le meilleur compromis. Nous avons écumé les sites internet, évidemment nous avons exploré quelques voies sans issue, effectués des trajets inutiles et idiots, sommes tombés sur des demi-escrocs, avons évincé des propositions trop alléchantes pour être honnêtes. C'est épuisant, sans fin, et c'est la course contre la montre, avec une concurrence âpre au gain qui n'a aucune pitié. Nous avons aussi rencontré des gens méfiants jusqu'à en devenir infects.

Et puis le 17 juin, est arrivé ce mail : 

"En ce jour où nous fêtons le Très Saint Coeur de Joseph, je mets à jour les témoignages du blog SOS Saint Joseph La fin d'année scolaire avec ses fréquents changements familiaux et professionnels est souvent l'occasion de se tourner vers Saint Joseph protecteur des familles pour lui demander son soutien. Si vous avez été témoin d'un exaucement obtenu par l'intercession de St Joseph, vous pouvez raconter votre expérience sur http://sossaintjoseph.blog4ever.com/ ou par retour de mail. Merci."

"Andouille, pensai-je immédiatement, tu n'as même pas pensé à lui demander son aide !"

Sans savoir que mon mari avait exactement la même démarche dans son coin, j'ai demandé son aide à St Joseph, tout de suite et sans formalité, comme on parlerait à un ami de son souci du moment.

Aujourd'hui 21 juin, soit 4 jours plus tard, nous avons une voiture. Il y a eu ce revirement d'idée sur la marque vers laquelle nous devions tendre, cette occasion qui était bonne, vendue par un garçon honnête, et sur laquelle nous sommes tombés, ce monsieur qui devait venir la chercher avant nous mais qui n'a pas pu obtenir l'accord de sa banque pour payer, ce week-end qui a permis un déplacement pour se rendre sur place avant lundi, où d'autres acheteurs avaient pris rendez-vous. 

Tout a concordé, pile-poil, pour que nous ayons aujourd'hui une voiture parfaitement adaptée à ce qui nous était nécessaire. Ni trop, ni pas assez : juste bien, tellement que ç'en est hallucinant. Dans la vraie vie, les choses ne sont pas autant "juste bien", d'habitude.

Nous sommes persuadés que par nos propres moyens nous serions partis dans une mauvaise direction.

Nous sommes persuadés qu'il y a eu une puissante inntercession, efficace, presque scrupuleuse, derrière tout ça. La coïncidence est quand même beaucoup trop grosse pour être fortuite.

St Joseph, trop fort. Voilà la conclusion. 

Nous ne le remercierons jamais assez !
Capucine

17 juin 2015 - déblocage administratif

 

Je reçois lundi un avis d'opposition administrative de 375 euros pour une amende que je n'ai jamais reçue . Je n'ai jamais reçu non plus les avis de majorations.

 

 Bref je suis assez énervée, je passe beaucoup de temps à essayer de joindre la trésorerie municipale de Mâcon mentionnée sur l'avis qui sonne toujours occupé au point que je pense qu'il s'agit d une escroquerie. Jje passe aussi du temps sur internet pour essayer de savoir si d'autres sont dans le même cas, je m'aperçois que cela arrive tout le temps et particulièrement à ceux qui déménagent beaucoup malgré les suivis de courrier demandés à la poste.

 

 Bref à bout de ressource je pense (enfin) à prier Saint Joseph et tout de suite me vient l'intuition saugrenue d'appeler la police de Mâcon (alors que depuis le début je pense que Mâcon est un centre national de traitement des oppositions administratives et non le lieu de l'infraction puisque je ne suis jamais allée à Mâcon). Là je tombe à la troisième sonnerie sur un Monsieur (pas un répondeur) à qui je débite mon histoire d'une traite, il me propose immédiatement de me passer le service concerné (incroyable), une dame assez revêche me prend au téléphone, écoute mon histoire et me dit : "écoutez, vous avez beaucoup de chance, nous ne prenons habituellement jamais ce genre d'appel mais puisque je vous ai, donnez-moi le numéro de l'amende". Je lui donne, elle me retrouve dans son ordi (j'avais en effet été arrêtée trois ans auparavant pour excès de vitesse à l'entrée d'un village), me confirme que tous les courriers leur sont revenus et que je peux demander par écrit avec AR un retour à l'amende initiale (90 euros) et que ça devrait marcher car ils bossent en coopération avec les impôts. Bon je n'ai pas encore la réponse mais bon moi je pense que ST Joseph est intervenu ! Je dois rajouter pour info que la dame m'a dit que la poste ne faisait jamais suivre les courriers émanant du trésor public (pas fous, ça permet d'en arriver à des amendes bien plus grosses.)
Mathilde
 

mon deal avec St Joseph                                                                                                                                           7 juin 2015

En septembre 2014, nouveau cap pour notre vie de famille : nous décidons de changer nos enfants d'école pour leur bien mais cela demandera des sacrifices pour les accompagnements. En effet, jusqu'à présent, ils allaient à pied à l'école qui était dans la rue ; cette année je devrais les emmener en voiture dans un quartier périphérique. Le souci est que nous habitons dans le centre-ville dans une rue semi-piétonne et que notre voiture familiale volumineuse n'a pas de place  de parking attitrée. J'adresse à St Joseph la prière suivante : "Aidez-moi à trouver une place pour ma voiture chaque fois que j'emmènerai les enfants à l'école !"

L'année scolaire s'est vraiment bien passée pour les enfants qui se sont épanouis à tous points de vue dans cette école authentiquement catholique. Par ailleurs, aucun souci pour trouver un stationnement pour ma voiture à chaque conduite scolaire, alors qu'il a pu m'arriver de tourner indéfiniment dans le quartier pour devoir me garer finalement assez loin, lorsque je sortais pour d'autres raisons. La semaine dernière par exemple, je ramenais les enfants de l'école et commençai à chercher une place dans le parking à proximité de la maison. C'était désespérant de voir toutes ces voitures agglutinées les unes aux autres, certaines empêchant mêmes de pouvoir circuler aisément. M'apprêtant à aller tenter ma chance ailleurs, je rappelle à St Joseph notre deal de début d'année. A ce moment-là un monsieur ouvre sa vitre en me faisant un petit signe : "je pars, vous pouvez prendre ma place !" Merci saint Joseph.

Marie

 

La grâce du silence                                                                                                                                                     29 mars 2015

 

Lorsque j'ai été saisie par l'amour du Christ , je pensais que Lui seul serait désormais présent
dans ma vie de foi . Mais Jésus m'a appris qu'Il nous donnait aussi ses amis du ciel comme
nos propres amis.
La première personne que Jésus m'a fait connaître fut la Vierge Marie .
Je l'ai compris à travers la parole où Jésus demande à Jean de prendre Marie comme mère
chez lui.
La deuxième personne que Jésus m'a fait connaître fut Saint Joseph.
Car je n'ai pas cherché à connaître ce saint, mais c'est par une grâce particulière que je l'ai
connu et par la suite, je l'ai prié .
Je n'avais pas d'affinité particulière avec Joseph .
Je fleurissais juste occasionnellement son autel à ma paroisse .
En effet, j'avais constaté que l'autel dédié à la Sainte Vierge avait toujours des bouquets de
fleurs tandis que celui de Joseph n'en avait toujours qu'un. De plus, la dame qui le déposait
m'avait demandé explicitement d'en mettre un lorsqu'elle était en vacances. J’avais pensé
que cette demande venait de Jésus lui-même. Après tout c'était logique qu'Il aima Marie
autant que Joseph ! Ainsi ce fleurissement, occasionnel, de la statue de Joseph était la seule
chose qui me reliait à lui. Je ne connaissais rien de lui et ne m'y intéressais pas du tout.
Seul le Christ comptait pour moi .
A cette époque, j'étais énormément bavarde et consciente de l’être.
Je faisais des efforts pour moins parler et écouter davantage les autres. Histoire de respect et
de charité. Mais c'était très difficile pour moi.
Dans ma prière personnelle, il m'était impossible de faire silence. D'ailleurs, je m'étais
aperçue que le silence me faisait peur. Comme si j’allais m'y perdre. Je parlais
intérieurement à Jésus tout le temps, et je ne laissais aucune place au silence intérieur, bien
que pressentant son importance.
J'en souffrais. J'avais même dit à Jésus que j'étais d'accord pour être aphone, si c'était la
seule chose à faire !
Je ne savais pas encore que Jésus est tellement bon qu'Il n'a pas besoin de nous rendre
malade pour nous guérir. Il peut se servir de la maladie pour en tirer un bien mais Il ne
donne pas la maladie pour notre bien !
Le 19 mars 1996, soit 9 ans après ma rencontre avec Jésus, j'étais au téléphone avec une
amie aussi bavarde que moi. Je faisais l'effort pour la laisser parler sans l'interrompre.
Ce jour-là je fis une expérience en deux temps.
Dans un premier temps son verbiage commença à me lasser profondément et une envie de
silence m’envahit. Cela ne m'était jamais arrivé puisque en définitive c'était moi qui
saoulais les autres par mes blablatages !
Pour la première fois de ma vie, j'avais envie de silence face aux paroles d'une autre !
Je me rappelle avoir raccroché à cause de ce désir de silence et non à cause d'obligations
extérieures. Cela me marqua profondément.
Mais cela ne s’arrêta pas là.
En effet, ce jour là, durant mon temps de prière de l’après midi, un grand silence intérieur
m'envahit et je pus goûter le silence intérieur dans lequel règne le calme et la paix .
Je n'avais aucune tentation de parler. J'étais là, en présence du Christ, que j'imaginais, à
l'époque, auprès de moi quand je le priais. J'écoutais le silence ...
C'était absolument inouï et nouveau pour moi.
J'aurais pu en rester là et penser que c'était un petit miracle mais le Seigneur permit que je
regarde plus loin.
Le soir, mon mari qui avait été à la messe me rappela que c'était la saint Joseph.
Je ne l'avais pas réalisé, étant prise dans le tourbillon de la famille nombreuse avec un bébé
de 5 mois à m'occuper à temps plein.
Mon mari me parla de l'homélie du prêtre sur le silence de Joseph. Il était le silencieux,
celui qui pouvait nous obtenir cette grâce de faire silence.
Je réalisai ce jour là que j'avais reçu cette grâce le jour de la saint Joseph, sans le lui avoir
demandé.
C'est bien Jésus qui a entendu ma prière et Il m'a montré que Joseph était présent dans cette
affaire là.
J'ai compris que Joseph était un saint aussi important que la Vierge au ciel. Tous les autres
saints que je prie pour obtenir des vertus particulières, propres à chacun, sont, à mon avis,
moins puissants en intercession que le sont Marie et Joseph.
Par la suite, je le découvris pour les recherches de maison lors de nos mutations. Nous
l'avons toujours sollicité sans être jamais déçus. J'ai vu des choses extraordinaires avec lui
dans ce domaine.
Néanmoins le plus beau des cadeaux fut celui d'apprécier le silence et pouvoir me taire pour
écouter les autres. Me taire dans la prière, me laisser saisir par le silence et la paix de Dieu.
Ainsi, je dois beaucoup à saint Joseph car cette grâce de silence intérieur est fondamentale
pour écouter tout au fond de nous l'Esprit Saint qui nous inspire et nous guide pour
apprendre à aimer mieux ...


Françoise R

 

Dimanche 25 janvier 2015 - encore une histoire de places de parking ...

 

 

 

De passage à Paris pour un week-end en famille avec nos 6 enfants, nous nous apprêtons à aller dîner chez une Tante. Nous logeons dans une partie du XV° arrondissement et elle-même habite dans une autre partie. La journée fut bien remplie, les petits sont fatigués, le métro est loin, bref, le trajet en voiture semble la solution la plus adaptée. Le risque cependant est celui de ne pas trouver de place pour garer notre voiture familiale, à l'aller … et au retour !

 

 GPS en fonction : 2,8 kms de l'arrivée … les rues sont saturées d'autos stationnées de part et d'autre

 

 GPS 800 m : c'est le moment d'invoquer Saint Joseph : « Trouvez-nous SVP Saint Joseph, une place de stationnement rapidement, une place longue pour notre C8 et une place assez pratique pour ne pas avoir trop de manœuvres à faire sur l'avenue Lecourbe car la circulation est dense. »

 

 GPS 100 m : « Tiens, une place devant, à l'angle de la rue où nous allons dîner !  Merci Saint Joseph ! » Place inespérée, à 80 m de chez ma Tante, à l'angle d'une rue donc pas de voiture devant et une manœuvre simple à effectuer. Nous pourrons arriver ensemble pour le dîner et à l'heure !

 

 2 heures plus tard, nous rentrons joyeusement dans notre voiture garée tout près.

 

 GPS : 2,8 kms de l'arrivée

 

 GPS : 300 m « Saint Joseph, une place pour la voiture SVP ! » « Vous savez, dit mon mari, votre Maman est proche de Saint Joseph … tiens une grande place libre juste devant notre porte d'entrée … vraiment trop fort Saint Joseph ! » Deux services sur mesure en deux heures, cela valait bien un petit témoignage de plus sur le blog ! 

 

AJ

 

 

Pèlerinage des pères de famille à Vézelay, 5-7 juillet 2013

- Officier d’active dans l’armée de Terre, mon métier m’amène à bouleverser régulièrement la vie de ma famille à cause des mutations.

Les déménagements et recherches de nouvelles écoles pour nos six enfants sont des situations difficiles et nous nous appuyons naturellement sur notre foi pour nous abandonner en toute confiance dans la Providence.

C’est ainsi que nous avons pris l’habitude de demander de l’aide en faisant appel par la prière à la communion des saints.

 

Mon intervention sera essentiellement un témoignage sur la place occupée par Saint Joseph dans ma famille.

La présence de Saint Joseph a commencé pour moi concrètement au Foyer de Charité de Courset où nous confiions en couple notre famille devant la statue de Saint Joseph en nous appuyant sur la prière du Glorieux Saint Joseph, chef de la Sainte famille de Nazareth.

Depuis, cette prière continue à alimenter régulièrement notre prière du soir familiale.

 

Il nous est devenu naturel de faire des prières de demande, plus par besoin d’abandon que pour les résultats tangibles que nous obtenons.

Cela nous aide dans les choix que nous sommes amenés à faire.

Cependant, Saint Joseph a pu nous montrer sa présence à travers quelques signes tangibles, notamment à l’occasion de recherches de logements.

Nous avons aussi beaucoup prié Saint Joseph lors de la création d’un collège hors-contrat à Rambouillet : nous trouvons des locaux à la fin d’une nouvelle neuvaine et nous levons une bonne somme d’argent (100k€) en un temps record dans le cadre d’une SCI pour constituer un apport indispensable et signer la vente avant la rentrée de la deuxième année.

 

Ces quelques exemples nous ont montré qu’au fur et à mesure que le temps passe, Dieu nous accorde de nombreuses grâces qui ne sont pas toujours immédiates.

Aujourd’hui, je m’aperçois cependant que j’ai encore beaucoup à découvrir sur la figure de Saint Joseph, notamment son rôle de père de famille et d’époux. Saint Joseph est un modèle de spiritualité masculine : j’oserai une comparaison entre la spiritualité des mamans liée à la Vierge Marie et celle des papas liée à Saint Joseph. Joseph est discret, on ne parle pas beaucoup de lui dans les Evangiles, il est un modèle accessible pour ceux qui ont du mal à prier et dont je fais partie.

 

- Je rajouterais que ma confiance en l’intercession de Saint Joseph ne cesse de grandir, qu’il m’a appris à ne pas faire de plan ou plutôt à remettre nos projets, nos plans dans les mains du Bon Dieu afin qu’il en fasse ce que lui veut.

J’ai découvert aussi la grande délicatesse de Saint Joseph, son humour aussi à travers les petits signes qu’il nous donne, son indulgence et je le prie maintenant de plus en plus en union avec son épouse la Vierge Marie afin qu’ils m’aident à grandir en humilité et en charité.

A & M



28/10/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres