SOS Saint Joseph

SOS Saint Joseph

Dieu Créateur des Anges et des Hommes

Au commencement, c'est-à-dire, avant la Création du temps et de l'espace, Dieu existait de toute éternité. Il vivait dans un émerveillement mutuel au sein de sa propre divinité : Amour du Père envers son Fils Unique (appelé le Verbe), Amour du Fils envers son Père, dans la communion du Saint Esprit. Dieu unique en trois Personnes appelé la Sainte Trinité. "Au commencement était le Verbe et le Verbe était avec Dieu et le Verbe était Dieu. Il était au commencement avec Dieu. Tout fut par Lui." (Jn 1. 1)

 

La loi de l'Amour est la diffusion de cet Amour. Dieu créa donc des êtres spirituels pour partager cet amour avec Lui : ce furent les Anges. Il les créa beaux et bons comme Lui. Il leur donna la liberté de répondre oui ou non à cet amour. La plus grande partie des anges accepta avec joie et humilité d'adorer Dieu.

 

 

anges.jpg

 

 

Cependant l'un des princes des Cieux refusa de servir son Créateur : "non serviam !" dit-il ... et il se racorni aussitôt en une monstruosité ténébreuse, un diable, lui qui avait pourtant été créé à l'origine beau et bon "Porteur de la Lumière" ou Lucifer. S'éleva à ce moment-là, l'Archange Saint Michel dont le nom signifie "Qui est comme Dieu ?" "L'archange Michel plaidait contre le diable ...  Que le Seigneur te réprime !" (ép. Jude 1. 9) "Alors il y eut une bataille dans le Ciel. Michel et ses anges combattirent le Dragon ... On le jeta sur la terre avec ses (mauvais) anges." (Ap. 12. 7) Le diable entraina avec lui le tiers des anges : "sa queue balaie le tiers des étoiles du Ciel et les précipite sur la terre." (Ap. 2-4) "Ces anges n'ont pas gardé leur primauté." (Ep. Jude 1 - 6)

Ces évènements eurent lieu avant la création de l'homme.

 

Puis Dieu créa le monde matériel :

Genèse 1 - 1 : "Au commencement Dieu créa le Ciel et la Terre."

La suite de la Genèse raconte la création de l'univers, de la terre, de la mer, des étoiles, du soleil, des arbres, des animaux ...

Enfin, Dieu créa un être humain qui était spirituel et matériel à la fois : un Esprit incarné dans un corps. Il créa l'homme et la femme qu'Il créa à son image. "Dieu les bénit et leur dit : soyez féconds, multipliez, emplissez la terre et soumettez-la !" (Genèse 1 - 28). Leurs noms furent Adam et Eve.

Il est fondamental de noter que Dieu poursuit son oeuvre créatrice avec amour. Il la bénit et se réjouit de voir qu'elle est bonne : "Dieu vit tout ce qu'Il avait fait et cela était très bon."(Genèse 1- 31)

Dieu créa les anges et les hommes en tant que personnes libres. La liberté nécessite de faire un choix d'amour, un choix de confiance en son Créateur. Elle prend la forme d'une épreuve de renoncement à soi pour faire confiance à Dieu. Nous l'avons vu avec l'épreuve des anges qui durent choisir de suivre le plan d'amour de Dieu pour leur bonheur ou d'y renoncer pour leur malheur. L'épreuve de la confiance en Dieu se présenta un jour à Adam et Eve ... 

 

 

Dieu a créé des êtres libres d'aimer : êtres angéliques et êtres humains. Il connaissait le risque que certains refusent l'Amour proposé et se perdent dans le péché. Mais étant Père et donc responsable de ses créatures bien-aimées, Dieu a prévu un plan spécifique :
- pour les Anges qui ont accepté de l'aimer, Il les a accueillis dans son Paradis.
- pour les Anges déchus, Il leur a laissé un certain degré d'autonomie, pendant un temps donné. Il continue à les aimer et leur accorde parfois une certaine liberté. Cela ne nous intéresse pas particulièrement mais permettra de comprendre à l'occasion, des passages de la Bible qui en parlent.
- pour les hommes, le plan de Salut est évoqué très vite après le péché originel : Dieu enverra son Fils pour sauver l'humanité.
 
Le point important à considérer ici est le suivant :
Dieu notre Créateur est d'une bonté parfaite et d'une intelligence complète. Le péché est un accident qu'Il n'a pas souhaité mais qu'Il a permis, en vue d'un plus grand Bien. Donc même si les conséquences sont douloureuses temporairement, l'issue finale est comme prévue initialement, la béatitude éternelle. Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus Docteur de l'Eglise, nous enseigne que :
"Même si j'avais commis tous les péchés du monde, ce ne serait qu'une goutte d'eau dans le brasier ardent de la Miséricorde de Dieu".
En étudiant le péché originel et ses conséquences, gardons toujours à l'esprit, que Dieu veille sur nous constamment, avec un respect de notre faiblesse et un grand désir de nous faire grandir après chaque chute.
 
adam-creation-2.jpg
 
Le chapitre 2 de la Genèse raconte les débuts de l'humanité. Dieu crée l'homme avec la glaise du sol (son corps) et avec son propre Souffle de Vie (l'âme). Contrairement aux animaux, l'homme n'est pas que matière, mais il a également une âme spirituelle qui est d'origine divine et donc immortelle. Pour que le corps puisse se fortifier et rester en vie, Dieu a planté au milieu du jardin, l'arbre de Vie. L'homme peut manger de son fruit ainsi que de ceux de tous les arbres du jardin, sauf un. Dieu donne à l'homme son 1er commandement : "Tu peux manger de tous les arbres du jardin. Mais de l'arbre de la connaissance du bien et du mal, tu ne mangeras pas, car le jour où tu en mangeras, tu deviendras passible de mort." Genèse 2-16 
Dieu a "établi l'homme dans le jardin d'Eden pour le garder et le cultiver." (Genèse 2-15) C'est une mission d'amour que Dieu donne à l'homme, une responsabilité importante. Après avoir donné ce 1er commandement à l'homme Roi de la Création, Dieu crée la femme. Il aurait pu prendre à nouveau de la glaise pour façonner la femme, mais la Bible précise qu'Il créa la femme à partir de l'homme. La Genèse est un récit inspiré par Dieu et donc de Foi mais il est écrit sous une forme qui rappelle celle de l'Apocalypse le dernier livre de la Bible : ces 2 livres se répondent en nous racontant le mystère du Salut sous un mode parfois énigmatique. Il y a donc plusieurs degrés de compréhension dans ces textes sacrés.
 
Rappelons-nous à présent que le Diable ou l'Antique Serpent, avait été jeté sur la terre avec sa cohorte d'esprits malfaisants. Et le voilà qui apparaît sournoisement dans ce jardin merveilleux. Dieu l'autorise à y pénétrer ; Il a confié à l'homme le soin de garder le jardin. Ce sera donc à Adam de le chasser quand il le verra ; c'est sans doute d'ailleurs, la raison pour laquelle le démon ne s'adresse pas à l'homme mais va voir directement la femme pour lui siffler un mensonge : " Alors Dieu vous a dit : vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ?"  Genèse 3-1. Adam avait bien transmis le commandement de Dieu à Eve. Elle peut ainsi signifier au serpent qu'ils ont le droit de manger des arbres du jardin sauf d'un. La situation devient peu à peu dangereuse. Adam voit sa femme s'entretenir avec le Démon mais il n'intervient pas. Il pourrait le chasser de son jardin, ou protéger Eve de ce péril ou appeler Dieu au secours ... mais rien ... La tentation grandit et tous deux écoutent avec intérêt le Démon. On peut dire que le péché est déjà en train de se commettre. La confiance en la parole de Dieu commence à s'étioler ... et puis c'est la chute : ils goûtent tous deux au fruit défendu. Ce péché est d'une gravité sans nom. Il ne s'agit pas juste de manger un fruit interdit, mais d'accomplir un acte mauvais en toute connaissance de cause et en toute liberté.
 
Et puis c'est l'enchainement des malheurs liés au péché originel : Adam et Eve ont peur, ils ont honte de leurs corps, ils s'accusent mutuellement, ils reçoivent des paroles navrées de leur Créateur liées aux difficultés de l'enfantement et du travail ... et surtout ils ne peuvent plus cueillir de l'arbre de Vie pour vivre longtemps jusqu'à leur montée au Ciel.  Dieu "bannit l'homme et Il posta devant le jardin d'Eden les Chérubins et la flamme du glaive fulgurant pour garder le chemin de l'arbre de vie." (Genèse 3-24)
Comme dira plus tard saint Paul : "le salaire du péché, c'est la mort." (Romains 6-23) Heureusement il ajoute ensuite : "mais le don gratuit de Dieu, c'est la vie éternelle dans le Christ Jésus Notre Seigneur".
 
Bonne nouvelle en effet : Dieu va préparer progressivement l'humanité à accueillir son Fils Unique, le Verbe, qui va prendre chair dans le sein de la Vierge Marie. Jésus vrai Dieu et vrai homme est venu sur la terre pour racheter Adam et Eve ainsi que toute l'humanité. C'était il y a 2000 ans. Depuis, le Ciel est ouvert à tous. Après la mort, chaque être humain est à nouveau séparé comme avant la Création : le corps retourne à la terre, et l'âme (ce souffle divin qui a habité notre corps pendant la vie terrestre) retourne à Dieu. Appelée à aller au Ciel en attendant la résurrection des corps, l'âme humaine peut y aller directement si elle est prête. Elle y retrouve Dieu, les Anges et les Saints morts avant elle. Mais l'âme humaine peut avoir besoin d'un temps de purification si sa vie sur terre a été marquée fortement par le péché. Elle va alors passer un temps de prière et de réparation au purgatoire. Pour certains, leur âme ira rejoindre les anges déchus en enfer. Il s'agit des personnes qui ont fermé leur coeur à l'Amour et ont rejeté Dieu de toute leur force. Dieu respecte leur choix et les laisse aller dans ce lieu de perdition.
 
A ce sujet, la Vierge Marie a voulu alerter l'humanité sur le danger que constituait l'enfer. Elle a montré ce lieu effrayant à 3 jeunes enfants portugais il y a de cela une centaine d'années ; c'était à 3 jeunes bergers de Fatima, Lucie, Jacinthe et François, en 1917. Elle leur a demandé de prier et de faire des sacrifices pour les grands pêcheurs afin qu'ils se convertissent avant leur mort et aillent au Ciel.
 
.../...
 
Suite de l'Histoire du Salut dans l'article suivant :
 


26/11/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres