SOS Saint Joseph

SOS Saint Joseph

Grâce reçue à Cotignac

 

janvier 2019

 

Notre famille a déménagé en Provence l'été dernier. Notre première visite fut donc naturellement rendue à Saint Joseph, dans son sanctuaire de Cotignac à la fin du mois d'août : messe dominicale le matin dans la chapelle de l’apparition de Notre Dame, messe célébrée par le prêtre ayant béni nos fiançailles il y a plus de 20 ans, pique-nique à l’ombre des pins, pèlerinage à pied jusqu’au lieu des apparitions de saint Joseph, confession et … bénédiction solennelle improvisée par le patron des lieux, Mgr Rey évêque de Fréjus Toulon, de passage incognito. L’ayant reconnu, nous nous étions présentés à lui comme nouveaux arrivants dans son diocèse et en guise de réponse, il nous a proposé sa bénédiction épiscopale pour notre famille. Nous étions à genoux, face à la fontaine miraculeuse dominée par la statue de Saint Joseph. Mgr Rey a demandé avec autorité à saint Joseph un torrent de grâces pour notre famille ; c’était impressionnant ! Celles-ci ne tardèrent pas à se manifester, d’une façon toute particulière pour moi puisque 6 jours après, je fus portée d’une manière inattendue, au cœur d’une épreuve elle-même tout à fait imprévue.

 

Ma sœur m’appelle donc ce matin-là pour m’annoncer que notre mère est en train d’être réanimée chez elle par un médecin urgentiste ... Sans succès ... Peu après en effet, elle nous quitte pour la Cité céleste, sans préavis, sans même s’en apercevoir elle-même, cueillie par le Père céleste tout en douceur. Quelques instants auparavant, elle faisait sa toilette tranquillement, prête pour démarrer la belle journée qui s’annonçait. Son aide à domicile, affairée dans la pièce à côté, l’a entendue s’effondrer et a appelé les secours. Voilà ! Etat de choc ! La journée se passe entre coups de fil, repos et préparation express pour un voyage à l’autre bout de la France. Je m’étais toujours dit que si un proche mourrait, j’irais le jour-même à la messe et me confesser afin de pouvoir lui obtenir une indulgence plénière au plus vite. Mais là, en situation, impossibilité de faire quoi que ce soit. Cela dit, le lendemain étant un dimanche avec un long trajet en perspective, nous avons décidé d’aller à la messe anticipée ce soir-là.

 

1ère grâce :

messe dominicale du samedi soir + confession 6 jours avant à Cotignac : c’est bon, je vais pouvoir accomplir les prières nécessaires pour demander une indulgence plénière pour Maman. Ma journée se passe donc dans cet accompagnement à distance, pour le dernier voyage de Maman vers le Ciel. A 19h, après la messe, elle y sera, et y retrouvera Papa après un veuvage de près de 30 ans. Le soir, une paix m’habite. Mission accomplie ! Je m’endors rapidement et passe une nuit paisible comme rarement auparavant.

- comment offrir une indulgence plénière : voir bas de page : https://sossaintjoseph.blog4ever.com/mort

 

2ème grâce :

réveil instantané au petit matin, en pleine lucidité, comme si le printemps était là. Je comprends néanmoins que, vu les circonstances, je bénéficie d’une grâce toute particulière. La veille j’étais épuisée et choquée. Ce matin, en pleine forme, prête à vivre ces prochains jours qui s’annoncent pourtant éprouvants. Lors des exercices spirituels de saint Ignace, on apprend le discernement des esprits, entre l’esprit de désolation (celui-là même qui m’animait la veille) et l’esprit de consolation que j’expérimente à présent. Si aucun évènement extérieur n'est la cause de ce changement, c’est que ce changement est le fruit d’une onction du Saint-Esprit. C’est donc le cœur rempli d’action de grâce pour cette paix inattendue, que je me mets en route.

 

3ème grâce :

le processus de deuil met une année complète à se réaliser : le 1er Noël sans Maman, les 1ères vacances, le 1er anniversaire de sa mort … Plusieurs mois se sont passés à présent et cette paix profonde m’habite toujours en ce qui concerne ce départ subit. Grâce d’un deuil qui s’est réalisé en quelques heures. Cependant par prudence, j’ai décidé de m’offrir une année sabbatique : la vie continue mais à un rythme volontairement modéré et recentré. Donner du temps au temps, apprendre à vivre avec de nouveaux repères, s’investir sobrement dans les démarches administratives qui suivent un décès …

 

4ème grâce :

zéro révolte ! Pas de culpabilité ou de regret ! Une grande sérénité à la place nous habite, mes frères et sœurs et moi-même. Nous nous appelons souvent pour combler le vide laissé par Maman et c’est efficace. Nous sommes heureux de pouvoir parler d’elle ensemble, à défaut de pouvoir parler avec elle. Nos parents nous ont laissé un double héritage spirituel et moral : la Foi chrétienne d’une part et l’unité familiale d’autre part. Les deux nous portent à tour de rôle ou à la fois, cela dépend. Cette 4ème grâce, nous la partageons avec nos époux (ses) et nos enfants. Nous l’avons particulièrement expérimentée pendant les 3 jours où nous nous sommes retrouvés tous les 5 dans l’appartement de Maman pour préparer sa messe d’au-revoir. Petit cénacle au cours duquel nous avons pu parler, travailler, marcher beaucoup pour les différents rendez-vous et le soir, terminer la journée en récitant le chapelet de la Miséricorde Divine dans l’esprit de nos prières familiales quotidiennes lorsque nous étions enfants.

 

5ème grâce :

Nous faisons le constat que la Providence a disposé les évènements de nos vies, de telle manière qu’Elle nous a préparés sans que nous le sachions, à pouvoir vivre cette séparation le plus sereinement possible :

- Mon frère parti deux ans outre-mer, était rentré 2 mois avant et avait pu ainsi passer de grands moments avec Maman et sa nombreuse famille

- Chacun de nous avions pu nous relayer tout l’été auprès de Maman pour passer nos vacances avec elle

- Nous avions organisé son déménagement dans un joli appartement 2 mois avant, permettant ainsi de trier et jeter des souvenirs accumulés depuis 40 ans dans notre maison familiale

- Journée festive avec Maman à l’occasion du mariage de son premier petit-fils : bonnes photos de famille tous ensemble et encore des souvenirs communs à partager

- Un coup de fatigue à la fin de l’été nous avait alertés : Maman était très affaiblie. Ma sœur et moi l’avons bien entourée, fermé sa maison de vacances pour l’hiver et l'avons ramenée dans son appartement où elle se sentait si bien. Occasion de s'occuper de Maman comme jamais auparavant.

- Appel providentiel auprès d’une association d’aide à domicile qui nous envoie dès le lendemain, une personne de toute confiance qui pourra prendre notre relais auprès de Maman, le temps qu’elle se rétablisse.

- Visites et coups de fil de ses frères et sœurs à l’occasion de cette maladie. Maman va beaucoup mieux et reprend sa vie comme avant.

- Présence de son aide à domicile chez elle, à l’heure du grand passage, alors que nous étions tous dispersés chez nous aux quatre coins de France. Grâce à elle, Maman est partie en présence d’une personne aimante, qui a pu nous raconter ses derniers moments : « Vous allez bien Madame ? » - « Oui oui très bien » : ses dernières paroles … Cette femme a accompagné Maman avec beaucoup d’amour, la marquant du signe de la Croix avec de l’eau de Lourdes avant de partir ; relais providentiel : elle a fait ce que nous aurions fait si nous avions été là. Quelle consolation pour nous !

 

6ème grâce :

grâce d’une bonne mort même si cela demeure toujours un mystère pour ceux qui restent.

 

7ème grâce :

mystère glorieux de la mort. Après ces quelques jours en comité restreint, demain ce sera la messe d’enterrement, la procession au cimetière et le pot d’accueil ensuite. Je sais que je ne pourrai pas affronter cette situation. « SOS Saint Joseph ! Vous le Saint patron de la Bonne mort, soyez le Saint Patron de l’accompagnement des familles en deuil ! Je vous fais confiance * : occupez-vous de la logistique de la journée et surtout je vous confie mon état émotionnel qui commence à flancher en imaginant le déroulement de la journée. »

 

Jour J : arrivée dans l’église en mode pilote automatique « confiance, confiance, St Joseph c’est à vous ! » Premières rencontres ; joie de revoir tous ces bons amis, la famille. Le temps est radieux, la messe glorieuse, l’église bondée, les prêtres saints, les enfants confiants, l’animatrice des chants et son mari angéliques, livret de messe magnifique réalisé par une cousine ... Sortie de messe joyeuse comme pour un mariage, procession au cimetière en poursuivant le chapelet démarré avant la messe, dernière bénédiction sur la tombe par un prêtre ami de la famille rencontré 3 jours avant, là aussi de manière providentielle, réception détendue et chaleureuse à l’issue.

 

Nous réalisons que, sans ces grâces puissantes et nombreuses, fruits de cette immense chaîne de prière qui nous a portés pendant ces quelques jours, nous n'aurions pas pu faire face paisiblement à cette séparation brutale mais l'aurions subie au cœur d'une violente tempête. Merci à vous chers amis du Ciel et de la terre, de nous avoir entourés de votre affection et de vos prières. Nous en mesurons encore à présent, toute la valeur.

 

Et voilà, un ex-voto de plus pour saint Joseph, en attendant de le remercier plus concrètement de son aide et de son soutien par un nouveau pèlerinage à Cotignac, au cours de cette année jubilaire !

AJ.

 

Avril 2019

 

La vie continue : le 1er arrière petit-enfant de nos parents est né, accueilli par la famille élargie émerveillée de cette nouvelle vie pleine de promesses. Nous serons auprès de lui, témoins des défis et idéaux vécus par nos parents et grands-parents. Nous lui transmettrons nos souvenirs. Il grandira dans cette lignée comme nous y avons grandi nous-mêmes. Il est héritier dès à présent d'une histoire enrichie de génération en génération par des valeurs morales, traditions familiales, anecdotes et légendes. Il construira sa vie sous le regard bienveillant de sa famille de la terre unie à sa famille du Ciel.

 

Prière du Père Sertillanges que Maman aimait bien :

 

 « Par la mort, la famille ne se détruit pas, elle se transforme, une part d’elle va dans l’invisible. On croit que la mort est une absence, quand elle est une présence discrète. On croit qu’elle crée une infinie distance, alors qu’elle supprime toute distance, en ramenant à l’esprit ce qui se localisait dans la chair. Que de liens elle renoue, que de barrières elle brise, que de murs elle fait crouler, que de brouillard elle dissipe, si nous le voulons bien. Vivre c’est souvent se quitter ; mourir c’est se rejoindre. Ce n’est pas un paradoxe de l’affirmer. Pour ceux qui sont allés au fond de l’amour : la mort est une consécration non un châtiment … Au fond personne ne meurt puisqu’on ne sort pas de Dieu. Celui qui a paru s’arrêter brusquement sur sa route, écrivain de sa vie, a seulement tourné la page. Plus il y a d’êtres qui ont quitté le foyer, plus les survivants ont d’attaches célestes. Le Ciel n’est plus alors uniquement peuplé d’anges, de saints connus ou inconnus et du Dieu mystérieux. Il devient familier, c’est la maison de famille, la maison en son étage supérieur, si je puis dire et du haut en bas, le souvenir, les secours, les appels se répondent. Ainsi soit-il. »

 

 *   Tous ceux qui m’accorderont une grande confiance recevront la grâce d’être consolés dans leurs afflictions de l’âme… (St Joseph - Itapiranga)

 

 

**************************************************

 

Cotignac au coeur du processus de la consécration de la France à Marie par Louis XIII et à Joseph par Louis XIV :

 

Consécration de la France à St Joseph

 

***************************************************

 

17 octobre 2019

 

Intentions déposées au sanctuaire de Saint Joseph à Cotignac en cette année jubilaire :

 

Nathalie
Que saint Joseph comble Nathalie et sa famille de ses bénédictions !
0
Pas de message
Hélène
Saint Joseph nous vous confions le rétablissement d'Hélène après sa chute accidentelle. Veuillez la réconforter et la soulager durant sa convalescence !
0
Pas de message
HJ
Saint Joseph vous le saint Patron des travailleurs, conduisez HJ dans ses responsabilités professionnelles et dans sa prochaine affectation !
0
Pas de message
Chloé
Que saint Joseph vienne délivrer Chloé de sa dépression juvénile et qu'il lui obtienne une guérison du coeur et une fortification intérieure !
0
Pas de message
Jean
Cher saint Joseph nous vous confions l'heureuse issue de la recherche professionnelle de Jean.
0
Pas de message
Hector
Grand Saint Joseph, veuillez étreindre le jeune Hector sur votre Coeur aimant comme vous le faisiez avec l'Enfant Jésus ! Apportez-lui réconfort et détermination pour avancer avec ardeur dans l'adversité !
0
Pas de message
Marie-France
Saint Joseph et Sainte Marie priez pour Marie-France et sa famille en ces heures douloureuses où elle a rejoint le Père Céleste ! Amen.
0
Pas de message
Stéphanie
Mon époux, mes 3 enfants et moi-même étions en attente d'une attribution de logement au mois de juin et ce depuis plusieurs mois lorsque je fis ma demande à St Joseph. Nous avions à coeur de ne pas trop nous éloigner afin que les enfants puissent conserver leurs amis, leurs écoles et leurs activités.
Nous avons été exaucés trois jours après notre demande. Merci à St Joseph de nous avoir aidés aussi rapidement. Que chacun ait confiance en lui, St Joseph ne nous abandonne jamais !
- voir intention 14 - article neuvaine aux trois Coeurs unis de Jésus, Marie et Joseph -
0
Pas de message
Marie
Je demande l intercession de saint Joseph dans ma vie, ceux de mes trois enfants, mon mari malade, pour nos projets, nos besoin spirituels et matériels, nos difficultés. Merci pour son aide.
0
Pas de message
Julien
Cher St Joseph, je vous confie la recherche d'un logement dans un foyer pour Julien qui doit reprendre ses études au Lycée ce 4 novembre dans le 14ème arrondissement de Paris.
Merci de pourvoir à ce qui sera le mieux pour lui.


19/01/2019
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 33 autres membres